Vientiane : une capitale asiatique pas comme les autres

Share

Après un arrêt d’une journée à Thakhek (voir article) nous voici à Vientiane, la capitale du Laos. Comme nous fêtons notre première année de PACS, nous nous faisons un petit plaisir : hôtel de charme dans une grande demeure coloniale avec jardin tropical et piscine.

Et surtout nous nous offrons un restaurant français, la cage du coq !!! Au menu : samossas au boudin, ravioles de camembert, petite friture à l’aïoli, carpaccio de canard, tartare de bœuf, confit de canard, mignardises et délice au chocolat orange, le tout accompagné d’une bonne bouteille de Gamay. On se régale et l’ambiance est super sympa.

Vientiane - Restaurant la cage du coq

Aujourd’hui nous attaquons les choses sérieuses avec la visite de la ville. Nos premières impressions sont bonnes voire très bonnes : c’est beau, c’est propre et il y a même de larges trottoirs pour les piétons, du jamais vu pour une grande ville d’Asie du Sud-Est.

Nous prenons le boulevard principal qui mène du palais présidentiel à l’arc de triomphe laotien, le Patuxai.

Du haut de ce dernier nous avons une vue sur la ville, bien loin des immenses mégalopoles auxquelles nous étions habitués, Ventiane s’avère être une petite ville, réservée à l’élite riche du pays. D’ailleurs les rues ne sont pas embouteillées par les habituelles vagues de scooters mais par de grosses voitures blanches. Au Laos, la grande mode est d’avoir une grosse voiture blanche, si celles-ci sont abordables pour les riches notables ce n’est pas le cas pour le reste de la population. Cependant les Laotiens s’endettent sur des années pour avoir ces voitures, ainsi vous pourrez voir des gens avec une magnifique voiture flambant neuve qui vivent dans un taudis fait de 2 taules…

Vientiane - Vue depuis l'arc de triomphe laotien

Après nous être rendus à l’ambassade du Vietnam pour faire nos visas, nous prenons une petite rue perpendiculaire et tombons sur le stupa noir. Beaucoup de légendes et de mystères entourent cet ancien stupa, qui à l’origine était recouvert d’or.

Nous enchaînons avec le marché local de la ville, le marché Khuadin. Comme d’habitude on y trouve de tout, fruits, légumes, riz, vêtements, bijoux et même des stands de sandwichs avec vraies baguettes !!! Et en plus pour une fois c’est particulièrement propre. Nous apprécions déambuler dedans, vous savez c’est un peu notre ligne directrice autour du monde : toujours aller au marché. Celui-ci est à voir !

Le soir nous nous promenons le long du Mékong, la balade est agréable, le night market commence à prendre forme, c’est le moment idéal pour boire une bière et aussi profiter d’un nouveau coucher de soleil sur le fleuve.

Le lendemain direction le Bouddha park. En 1958, Pu Bunleua Sulitat, un prête bouddhiste à moitié chaman a créé un parc dans lequel se trouvent environ 200 statues qui mêlent bouddhisme et hindouisme. Ainsi vous pourrez y voir des représentations de Bouddha mélangées à Vishnu, Brahma et Shiva les principaux dieux hindouistes.

Vientiane - Bouddha park - Copie

De retour dans le centre ville nous allons visiter le temple Sisakhet. C’est le plus vieux temple de la ville, construit entre 1819 et 1824, c’est le seul bâtiment qui a survécu au sac de la ville par les Siamois en 1827. C’est un très bel endroit, prenez votre temps et profitez de la visite.

Nous visitons un second temple, Wat Si Muong. S’il n’est pas le plus ancien, ce temple est le plus vénéré de Vientiane. C’est dans ce temple que les bouddhistes se rendent en priorité pour prier et demander des faveurs à Bouddha.

Puis nous allons nous promener dans les rues de la capitale. Cette balade est aussi l’occasion pour nous de mieux appréhender les contrastes de la ville. D’un côté les grands boulevards et de l’autre les petites rues qui ne sont même pas goudronnées.

D’un côté les immenses centres commerciaux qui regorgent de modernité et de l’autre les boutiques traditionnelles où l’on vend encore des paniers en osier et du riz.

Fin de notre visite de Vientiane, nous avons particulièrement apprécié la capitale du Laos pour sa tranquillité et sa douceur de vivre, il y règne une ambiance bien différente des autres grandes villes asiatiques. Nous continuons notre chemin vers le nord, direction Vang Vieng.

Pour plus de photos on vous laisse jeter un coup d’œil.


Pratique

Période : du 15 au 18 janvier 2017

Taux de change lors de notre séjour : 1 euro = 8600 kips

Les trajets

Thakhek – Vientiane en bus : Les bus partent le matin, une fois par heure du terminal principal. Attention le dernier bus part environ à 8h30 – 9h, à vérifier au terminal. Vous ne pourrez acheter votre billet que le jour du départ. Comptez 7h de trajet pour 60 000 kips avec les bus locaux.

Vientiane – Vang Vieng en bus : Réservez en agence ou directement auprès de votre hôtel à Vientiane. Les départs sont fréquents tout au long de la journée. Comptez 4h de trajet pour 70 000 kips environ.

Où dormir à Vientiane ?

Villa Manoly, Vientiane : Le centre de Vientiane regorge de petite guesthouses à prix corrects mais on s’est fait plaisir avec un peu de luxe pour notre première anné de PACS. La villa Manoly est une belle bâtisse coloniale avec piscine et grand jardin tropical. Elle est située au calme à 10 minutes à pied du centre, mais vous trouverez tout de même tout ce qu’il faut pour vous restaurer à côté. Les chambres sont à 25 dollars avec salle de bain et petit déjeuner. Un vrai coup de cœur pour cette villa !

Où manger et boire un verre à Vientiane ?

Kung’s cafe lao : Située à proximité de la villa Manoly la ruelle calme et ancienne de ce petit café restaurant mérite vraiment le détour. Vous pourrez y déguster un café, petit-déjeuner ou déjeuner typique dans un cadre vraiment agréable et pour un prix assez bas (environ 15-20 000 kips par plat). Les fonctionnaires des ministères y affluent le midi, signe de la qualité du resto.

La cage du coq : Si les saveurs françaises vous manquent alors on a trouvé l’adresse qu’il vous faut à Vientiane. Les plats français, parfois avec une petite touche laotienne, sont tous très fins et excellents, le tout dans un cadre vraiment chaleureux. La patronne est très accueillante et le chef cuisinier, français bien sûr, inventif et de haut niveau. Les quelques bouteilles de vin pour accompagner ce repas sont en plus excellentes. Comptez 20-25 euros par personne pour entrée – plat – dessert et une bouteille de vin.

Le Junction Pakpasack : Immense terrasse en bois idéale pour boire un verre face au Mékong et admirer le coucher de soleil. Rendez-vous des locaux, expatriés et touristes en fin de journée. Il y avait un concert à partir de 18h lors de notre passage. Consos un peu plus chères que la moyenne mais on paye le cadre.

Que faire à Vientiane ?

Le marché Khuadin : Vous trouverez de tout sur cet immense marché très actif le matin mais la partie la plus intéressante est bien sûr celle de la nourriture. Vous pourrez y découvrir les produits classiques mais aussi quelques curiosités : tabac en vrac, serpents, poissons chats vivants… Possible de se restaurer avec des plats typiques parmi les locaux.

Le Wat Sisakhet : En face du palais présidentiel se situe le temple le plus réputé de Vientiane, le Wat Sisaket. Si vous en avez déjà visité pas mal au Laos ou dans d’autres pays il ne fera pas partie des plus mémorables mais il est tout de même intéressant. Entrée à 10 000 kips.

Le Wat Si Muong : Le temple le plus fréquenté de la ville selon les infos du Routard et effectivement il est assez animé. De nombreux Laotiens viennent y déposer des offrandes et faire leur prière. Entrée gratuite, vaut le détour.

L’arc de triomphe laotien : La montée au sommet permet d’observer de haut les immenses bâtiments publics et d’avoir une vue sur la ville. Entrée à 3000 kips par personne.

Buddha Park : A environ une demi-heure de bus public, sur les bords du Mékong, un jardin regroupe plus de 200 statues dont certaines vraiment remarquables. Excursion sympa à faire en 2-3 heures trajet compris. Les bus publics partent plusieurs fois par heure sur le boulevard Khouvieng, face au marché. Demandez le « bus Buddha Park » aux chauffeurs de mini-bus, ils le connaissent tous. Billet de bus à 6000 kips par personne (aller) et entrée à seulement 5000 kips.

Promenade sur les quais et parcs le long du Mékong : On a adoré se promener au night market et tout le long du Mékong. L’ambiance y est animée, locale et on prend vraiment plaisir à flâner. Vous pourrez y manger, boire un verre ou simplement profiter de l’ambiance.

6 commentaires

  1. Impression de calme et sérénité dans cette ville qui semble très agréable…mais :
    – Vous avez vraiment mangé tous ces plats français…ils ont l’air délicieux?
    – Que fait Solène sur un canard vert géant?
    – Et surtout Qui a volé les feuilles d’or du stupa?(merci pour votre réponse avant les élections…!)🙈
    Encore bon pacsanniversaire et bonne villégiature vietnamienne.

    • – Oui oui on a bien mangé tout ça et on y retournerai bien pour déguster le reste de la carte!
      – alors déjà le canard géant est un dinosaure 🙂 et après 200 Bouddhas les touristes asiatiques sont bien contents de pouvoir se distraire un peu, et Solène aussi
      – pour le vol de l’or une enquête est en cours sur les ancêtres d’un certain françois F., ils assurent l’avoir dérobé dans l’intérêt du Laos et de ses habitants
      Bisous de Phu Quoc

  2. Hello les loulous, on vous souhaite un joyeux anniversaire de pacs, puissiez vous vivre heureux et amoureux jusqu’à la fin de votre vie, gros bisous de nous 4 , hâte de vous revoir, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *