Tahiti et Moorea : une semaine en Polynésie française

Share

Atterrissage à l’aéroport de Papeete en plein milieu de la nuit. Malgré la fatigue on a le sourire, notamment grâce à Pierre (le grand cousin de Nicolas qui habite sur place, eh oui il y a vraiment des chanceux) qui nous accueille avec les traditionnels colliers de fleurs. Ah oui aussi on a eu le droit à la vahiné et aux joueurs de ukulélé dès la sortie de l’avion, ce n’est donc pas un mythe !

Après une bonne nuit de sommeil on commence par visiter le marché traditionnel de Papeete : fruits, légumes, poissons et artisanat.

Petite balade en ville, d’un côté le port, de l’autre l’intérieur de l’île avec ses sommets verts.

Puis on embarque pour Moorea, la petite sœur de Tahiti, qui se trouve à 30 minutes en bateau. On avance et on commence à voir apparaître le lagon bleu turquoise qui entoure l’île.

Tahiti - Moorea - Traversée en bateau

A peine avons nous eu le temps d’arriver à notre bungalow que le gérant nous propose un tour en bateau. C’est parti ! Le paysage est exceptionnel, c’est la première fois que nous voyons une eau si claire, de si belles nuances de bleus. Aller hop on va piquer une petite tête.

Moorea - Bleu sur bleu

Le soleil va bientôt se coucher, on va se poser en bord de mer, un petit cocktail à la main…

Le lendemain matin on se réveille avec le lever du soleil, pas question de perdre une minute sur cette île paradisiaque. On se rend à un belvédère qui nous offre une impressionnante vue sur les deux baies de l’île : les baies Cook et Opunohu. Chose étrange Cook a en fait débarqué dans la baie d’Opunohu mais c’est à l’autre qu’on a donné son nom.

Moorea - Les deux baies

On reprend la voiture et on fait un tour de l’île (une soixantaine de kilomètres).

Passage au super marché pour faire les courses et oh quelle joie on y trouve de l’andouille et du camembert !!! Notre pique-nique va envoyer du lourd. Puis c’est reparti pour la suite de notre programme : on loue un kayak pour aller observer les requins à pointes noires et les raies.

Moorea - Kayak

L’eau est tellement transparente qu’on les voit passer en-dessous du kayak. On prend les masques et les tubas et on plonge à l’eau. Au début Solène n’est pas très rassurée à l’idée de nager avec les requins mais d’après les locaux « ce sont les requins les plus feignants du monde, jamais ils ne prendraient la peine d’attaquer un humain et puis de toute façon ils préfèrent le poisson ».

Moorea - Requins à pointes noires

Moorea - Requin à pointe noire

Et alors qu’on se méfie des requins on ne pense pas aux raies, qui elles ne se gênent pas pour vous foncer dessus !

Moorea - Raie

Après près de deux heures à barboter avec ces bestioles on remonte sur le kayak et on va entre deux petits îlots, des motus en tahitien, véritable aquarium naturel.

Fin de journée, on fête l’anniversaire de Nicolas avec du champagne face au coucher de soleil sur la terrasse de notre pension.

Puis restaurant, au menu : tartare de thon blanc à la tahitienne, crevettes, mi-cuit de thon rouge et surtout un joyeux anniversaire très discret, musique à fond dans le restaurant avec karaoké et bougie feu d’artifice… Solène est trop morte de rire pour prendre la photo hihihi.

Pour notre dernière journée à Moorea direction le tour des belles plages. Il est tôt et on est seul face à ce bleu. Baignade obligatoire à 8h du matin.

Quelques kilomètres plus tard on tombe sur une plage un peu plus sauvage.

Moorea - Plage sauvage

On remonte en voiture, on continue notre tour. Nouvelle plage, nouveau paysage de rêve, nouvelle eau transparente et en plus on peut voir Tahiti au fond avec les nuages bloqués sur ses sommets

Moorea - Plage Sofitel

Prise de hauteur… Vue sur le lagon… WAHHHHH on adore…

Moorea - Vue sur le lagon

Allez une dernière pour la route.

Moorea - Plage près de l'embarcadère

Retour sur Tahiti, Pierre nous récupère au bateau et nous prépare un super dîner. Cela fait du bien de retrouver des saveurs françaises et de découvrir quelques ingrédients locaux.

Le lendemain Pierre nous a réservé une visite de l’intérieur de l’île. Car si tout le monde connaît Tahiti pour ses plages, on ne pense pas que l’île est composée d’anciens volcans qui regorgent de verdure. Le Mont Orohena, le plus haut de l’île, culmine même à 2241 mètres. On monte dans une sorte de 4×4 aménagé avec 2 autres couples (Emeline et Benoît en lune de miel et Pascal et Nat férus de voyage).

Au milieu de toute cette végétation on peut voir la cascade qui a servi pour la pub de Tahiti douche (oui oui celle avec la musique que vous avez directement dans la tête dès qu’on vous dit « Tahiti »).

Tahiti - Cascade Tahiti douche

C’est magnifique, on est entouré d’arbres, de cascades, en plus notre guide nous donne des explications sur toutes les traditions tahitiennes liées à la nature. Et pour une fois il n’y a même pas trop de nuages sur le centre de l’île… On est conquis par cette escapade.

Tahiti - Balade 4x4 - Rocher centre - Solène

Pour finir on plonge dans une cascade d’eau bien fraîche. Enfin Solène se trempe et Nicolas y saute à cœur joie.

Tahiti - Balade 4x4 - Cascade - Nicolas

De retour à Papeete, Pierre nous emmène aux roulottes pour dîner. Juste à côté du port vous trouverez des dizaines de camions proposant une nourriture très variée : du thon rouge cru à la raclette !!! On hésite, mais honnêtement une raclette sous 30°C ce n’est pas possible, va pour du poisson.

Pour nos deux derniers jours Pierre nous amène découvrir encore un autre aspect de Tahiti. On part de Papeete pour la presqu’île de Taiarapu (Tahiti Iti) beaucoup plus sauvage.

Tahiti - En direction de Tahiti Iti

Nous sommes accueillis par Marie (amie de Pierre) qui nous régale ! Après un savoureux déjeuner, nous nous rendons à Teahupoo. C’est LA vague de Tahiti, là où se déroule une étape importante du championnat du monde de surf qui va commencer dans quelques jours. Aujourd’hui elle n’est pas très forte mais on peut quand même y apercevoir au loin des surfeurs qui s’y frottent.

Tahiti - Surfeur sur la vague

On continue notre balade sur les plages sauvages de la presqu’île. Ici il y a moins de touristes, pas de lagon bleu, mais des paysages tout aussi beaux et surprenants. Une fois de plus c’est un côté de Tahiti qu’on ne connaît pas et qui pourtant le mérite amplement.

Tahiti - Plage de Teahuppo - Nous

Coucher de soleil exceptionnel, dîner exceptionnel, on n’a vraiment aucune envie de partir. Le lendemain jour du départ on profite des premières lueurs du soleil pour piquer une dernière tête dans le pacifique.

Tahiti - Tahiti Iti - Dernière plage

Direction la Nouvelle-Zélande, Auckland où Philippe et Sylvie (le beau-père et la mère de Solène) vont nous récupérer.

Un grand merci à Pierre et Marie, merci pour votre accueil, merci pour votre gentillesse, merci pour tout, sans vous notre séjour n’aurait pas été aussi exceptionnel. On garde en tête de merveilleux souvenirs de Tahiti et Moorea, on y reviendra c’est sûr !

Pour plus de photos on vous laisse jeter un coup d’œil.


Pratique

Période : du 9 au 14 août

Nous avons eu le privilège d’être accueillis par Pierre et Marie durant notre séjour à Tahiti et Moorea donc à moins de vous donner leur adresse nous aurons peu d’établissements à vous conseiller. Mais on a tout de même quelques restos et infos pratiques.

Conseils pratiques

On vous recommande fortement de louer une voiture à Moorea comme à Tahiti si vous souhaitez faire le tour des îles en une ou deux journées. Comptez environ 8 000 – 9 000 francs / jour pour une voiture bas de gamme (suffisant pour le peu de kilomètres que vous aurez à faire).

A Moorea, si vous voulez nager avec les requins à pointes noires et les raies, vous pouvez le faire pour un moindre coût. Rendez vous sur la plage des Tipaniers, louez un kayak (1000 francs / heure), dépassez le ponton de quelques mètres vers la droite et là vous verrez qu’il y a du monde dans l’eau. Les animaux ayant l’habitude d’être nourris par les bateau se pointent dès qu’ils voient une embarcation arriver.

Notre troisième conseil concerne le centre de Tahiti. On pense souvent aux plages mais un peu moins au centre montagneux de l’île et on vous assure qu’il serait dommage de passer à côté. Plusieurs agences proposent l’excursion d’une journée en 4×4.

Où manger à Tahiti et Moorea ?

Les roulottes, place Vaiete, Papeete : Si vous cherchez un endroit populaire, animé et en plein air pour dîner alors on vous conseille très vivement de faire un tour en soirée sur la place Vaiete, dans le centre de Papeete, à proximité des quais des ferrys. Chaque soir de nombreuses « roulottes », l’équivalent d’un camion à pizza, s’installent sur la place et proposent au choix des spécialités locales ou des plats internationaux. Nous avons opté pour du poisson, le thon cru ou mi-cuit est délicieux, mais vous pourrez aussi déguster une raclette, des galettes bretonnes ou un plus classique pizza/burger.  Un lieu incontournable lors de votre passage par Papeete !

Le lézard jaune, Haapiti, Moorea : Pour un dîner plus gastronomique dans un cadre agréable on vous recommande vraiment cette adresse tenue par un couple très accueillant. Vous pourrez y déguster une entrée de thon cru exceptionnelle ! Les plats sont très copieux et vraiment délicieux de l’entrée au dessert. Comptez environ  7 000 francs par personne avec le vin.

15 commentaires

  1. Très bon anniversaire Nicolas !!
    Décidément, ils poutrent bien vos anniv’ cette année 😉

    [ néanmoins, je suis déçue. Je pensais que vous viviez pour l’action, le risque, le défi… passer à côté d’une raclette à 30 degrés, franchement… ]

  2. C’est magnifique, nous rêvons de nager avec les gentils requins Bises.

    • Solène et Nicolas

      C’est exceptionnel de voir ces requins et raies d’aussi proche! Et on a eu la chance d’avoir un super guide, Pierre, pour découvrir ce coin de paradis. Bisous

  3. Bonjour je reviens de belle isle et je lis votre message effectivement je ne peux pas comparer.Ici pas de requins et tant mieux pas de cocotiers et volcans eau moins transparente et moins chaude mais très très beau séjour à belle isle.une heure de bateau et hop le paradis bisous

    • Solène et Nicolas

      Heureusement que tu as ton petit paradis si près! Pour nous ça sera difficile de retourner à Tahiti, et pourtant on a déjà envie d’y être. Mais de nouvelles aventures nous attendent à commencer par la Nouvelle Zélande où nous devons affronter le froid de l’hiver. Et le plus drôle est à venir, demain nous récupérons notre Campervan… Sans douche, sans toilette… On te dira comment on survit 😉 Gros bisous

  4. Waaaouh! Tout simplement paradisiaque !!!!

  5. Ca a l’air vraiment trop beau. ca fait rever.

    • Solène et Nicolas

      C’est magnifique, on comprend mieux pourquoi Julie a des étoiles dans les yeux quand elle nous en parle. On espère que tu as passé de bonnes vacances. Gros bisous

  6. Coucou
    De retour a Cergy je lis votre article et j irais volontier me baigner dans les eaux turquoises de Tahiti.. Plus chaudes qu’à Belle Isle…😄
    On a passé des vacances exceptionnelles 15 jours avec vous de découverte du nord de la Colombie et puis le Pérou et la Bolivie.
    Grâce à votre blog et à tous les conseils que vous nous avez donnés, à l’ organisation par Nicolas de la visite du Macchu pichu ..en train 😉..on a réalisé un super voyage!
    Bisous

    • Solène et Nicolas

      On est content que vous ayez bien profité de votre périple au Pérou et en Bolivie, on avait nous aussi adoré cette partie du voyage. Et vous avez en plus eu la même chance que nous au niveau du climat. Bon courage pour le retour à 50 mètres d’altitude! Bisous de Wellington

  7. Un vrai plaisir de revoir ses paysages à travers vos photos. Cela me rappelle d’excellents souvenirs 😊
    Vous avez pu voir un spectacle de danses tahitiennes ?
    Gros bisous de nous deux

    • Coucou ma belle, c’était un séjour merveilleux! Un peu trop court malheureusement, et oui on en veut toujours plus!!!! Du coup non on n’a pas pu voir de spectacle de danses tahitiennes mais ça nous donne une raison de plus pour y revenir 😉
      J’espère que tout va bien pour toi. Ici on est un peu coupé du monde dans notre camper van et le fait que les Néo Zélandais soient des gros radins sur le wifi n’arrange rien… 🙂
      Gros bisous

  8. C’est vrai que c’est magnifique… Cette eau transparente me fait rêver et la photo du coucher de soleil est absolument incroyable!

    • Salut Noémie, c’est vrai que c’était paradisiaque. J’espère que tu es en bonne route pour Taipei, hâte de voir des paysages de là-bas. Ici le wifi n’est pas au top mais promis dès qu’on peut on va voir ton blog. Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *