Krabi, Koh Phi Phi et Koh Phangan : plages et îles du Sud

Share

Nous commençons notre séjour en Thaïlande par Krabi, ville du Sud, côté mer d’Andaman. Notre première journée nous plonge directement dans l’ambiance locale.

Au programme la visite du Tiger temple. On embarque à l’arrière d’un pick-up, le minibus local, qui nous dépose à l’entrée d’un important ensemble de temples. Arrivés sur place c’est plus de 1200 marches qui nous attendent. Les mollets souffrent mais le regard bienveillant du Bouddha qui nous accueille, nous permet d’oublier la douleur.

krabi-tiger-temple-bouddha

Redescendus, nous nous dirigeons vers un autre temple dont les sympathiques locataires ne cessent de nous observer avec curiosité.

On repart en centre ville et cette fois direction le bord du fleuve. Nous embarquons sur une sorte de pirogue propulsée grâce à une mini hélice dont le bruit fait penser à celui d’un hélicoptère. C’est le bateau traditionnel du pays le « longue queue ».

krabi-bateau-longue-queue

Les paysages de la région sont typiques de la Thaïlande. On peut y voir de nombreuses falaises de toutes formes, aussi bien dans les terres où elles dessinent le relief qu’en bord de plage où elles tombent à pic dans l’eau. Ces formations karstiques sont sculptées depuis des milliers d’années par l’eau.

On en profite pour piquer une tête sur la plage de Phra Nang, et cette fois, pas de requin, ni de méduse et encore moins de crocodile pour venir gâcher la baignade !

Puis direction une deuxième plage, Railay Est, pour terminer notre après-midi de farniente bien mérité après les marches de ce matin.

krabi-railay-beach

Le soir dîner au marché de nuit qui se trouve juste devant notre hôtel. Ça sera un Pad Thaï pour Solène et une soupe de nouilles aux légumes et poulet pour Nicolas. Un délice !

KOH PHI PHI

Le lendemain nous nous rendons sur la petite île de Phi Phi Don. On est assez déconcerté en arrivant. Il y a des touristes dans tous les sens et les rues du village principal, Tonsaï, sont remplies de stands (souvenirs, vêtements, restaurants…) à tel point qu’il est, par endroit, difficile de voir le ciel. On se sent oppressé et à cela il faut ajouter les odeurs d’égouts qui remontent en permanence. En clair c’est bien loin du petit paradis qu’on s’imaginait. On décide de s’éloigner de toute cette agitation en prenant de la hauteur.

koh-phi-don-vue

De là c’est vraiment plus plaisant ! Puis on part se balader à la recherche d’une plage calme. On a presque trouvé mais le bruit incessant des moteurs de bateaux gâche un peu l’ambiance.

koh-phi-don-phak-nam-bay

Pour notre deuxième jour à Koh Phi Phi nous tentons une sortie en groupe pour aller découvrir Phi Phi Ley…

  • Premier arrêt : la plage des singes

Mon dieu un dépotoir ! Pour y accéder vous devez marcher dans une mer où flottent moult sacs poubelles et autres déchets. Sur la plage c’est avec dépit que nous avons vu les singes jouer avec des emballages et des cannettes, un triste spectacle.

  • Deuxième arrêt : Maya Bay

Le nom de cette plage ne vous rappelle rien ? Pourtant elle est devenue très célèbre grâce à un film… Et oui c’est « la plage » avec Leonardo Dicaprio et Virginie Ledoyen! On est assez content car il n’y a pas trop de touristes et que c’est propre, on retrouve le sourire.

koh-phi-ley-maya-bay

  • Troisième arrêt : le lagon Pileh

L’eau n’y atteint pas plus d’1m50 et est totalement transparente. Le lagon est presque fermé sur lui-même, les falaises verdoyantes tombent à pic dans la mer, on a adoré ce lieu.

Le soir nous apprenons la mort du roi de Thaïlande. Nous nous attendions à voir des manifestations dans les rues, mais rien de cela, ici c’est la loi du business touristique qui prime sur tout autre chose.

Fin de notre séjour sur les îles Phi Phi, malgré la splendeur des paysages nous sommes ravis d’en partir. Nous renonçons même à nous rendre à Phuket, préférant fuir le Sud touristique et nous tourner vers des îles plus préservées.

KOH PHANGAN

On change de décor, après une journée de trajet (bateau, bus, bateau) nous arrivons sur l’île de Koh Phangan située dans le golfe de Thaïlande.

On a enfin trouvé le petit coin tranquille qu’on cherchait. Nous lézardons toute la journée sur la plage Haad Salad 🙂

koh-phangan-haad-salad

Aujourd’hui on loue un scooter et on part à la découverte des autres plages de l’île. On commence par Ao Mae. On reste bronzer là toute la matinée.

koh-phangan-ao-mae

Puis direction la plage de Chaloaklam, un des villages du nord de l’île. Ici moins de touristes mais une atmosphère plus locale. On profite de la vue sur la plage et les pêcheurs en déjeunant.

Et pour finir l’après-midi en beauté, la plage Ao Haad Khom. La plus belle et la plus préservée qu’il nous a été donné de voir depuis notre arrivée en Thaïlande. Un vrai petit coin de paradis.

koh-phangan-ao-haad-khom

Demain nous partons pour Bangkok, c’est un long trajet qui nous attend, bateau + train, départ à 14h30, arrivée à 6h30. Mais avant ça on va faire une dernière trempette 🙂

koh-phangan-ao-haad-khom-solene-et-nicolas

Pour plus de photos on vous laisse jeter un coup d’œil.


Pratique

Période : du 10 au 17 octobre

Taux de change lors de notre séjour : 1 euro = 39 baths

Conseil aux voyageurs : Prenez le temps de comparer les prix, n’achetez pas dans la précipitation. Ici plus qu’ailleurs, on vous ment sans honte. Vérifiez toujours par vous-même. (ex : un agent officiel du port nous a affirmé que le billet de bateau Koh Phi Phi – Phuket valait 600 baths et qu’on l’achèterait beaucoup plus cher sur l’île. Heureusement on ne l’a pas cru, sur l’île le billet valait 350 baths).

KRABI

Où dormir à Krabi ?

Nous avons passé deux nuits au Blue Juice, à côté du night market et du petit embarcadère pour les plages de la côte. La chambre double revient à 350 bahts la nuit avec ventilateur et salle de bain partagée. C’est vraiment très sommaire, vous pourrez certainement trouver mieux pour le même prix dans les nombreux hôtels situés autour. L’emplacement est par contre idéal.

Où manger à Krabi ?

Aucune hésitation, direction le night market en bordure de fleuve où s’installent plusieurs stands en fin de journée. Vous pourrez déguster toutes les spécialités thaïlandaises pour environ 50 bahts accompagnées d’un fruit shake (fruit et glace pillée) ou d’une bière locale aux alentours de 40 bahts. Soit un peu plus de deux euros le repas avec boisson.

Que visiter à Krabi ?

Le Tiger Temple : Préparez vos mollets et c’est parti pour l’ascension de plus de 1200 marches assez irrégulières. Elles vous mèneront au sommet d’une formation karstique sur laquelle trône un magnifique Bouddha. Conseils : venez tôt le matin pour éviter la chaleur, emportez pas mal d’eau (eau potable offerte à l’arrivée), faites attention aux singes qui pourraient vous voler votre goûter et ne commencez pas trop vite pour économiser vos forces… La vue est splendide, vraiment représentative de cette région de Thaïlande, et le Bouddha nous regarde avec bienveillance après ce bel effort. A ne surtout pas manquer ! Pour y aller, pas besoin de prendre un taxi ou un tour, attendez simplement un bus local (pick-up) rouge sur la route principale, qui vous mènera jusqu’au parking du temple. On a payé 150 bahts pour deux mais on peut sûrement faire descendre le prix. En bonus, la glace coco maison en bas des escaliers du temple est délicieuse 😉

Les plages de Railay et Phra Nang : Au bord du fleuve, à côté du night market de Krabi, vous pourrez acheter votre aller-retour pour une journée farniente sur les belles plages de la région. L’aller retour revient à 600 bahts par personne en longtail boat, les prix sont affichés et à priori non négociables, pour environ 30 minutes de trajet. Le bateau vous déposera sur Railay Est qui n’a aucun intérêt (vaseux et beaucoup de bateaux). D’ici vous pourrez rejoindre à pied la très belle plage de Phra Nang en 10 minutes et Railay Ouest en 5 minutes. Les hôtels et resorts occupent quasiment toute la place disponible mais on a trouvé ces plages tout de même agréables. Pour déjeuner, des Thaïlandais préparent toutes les spécialités classiques et notamment un délicieux Pad Thaï, directement dans leur bateau sur Phra Nang Beach (environ 50 bahts). Ces deux plages, bien que touristiques, sont vraiment typiques de la région.

KOH PHI PHI

Nous garderons un souvenir assez négatif de ces îles et ne les conseillons pas vraiment. Cependant si vous voulez y aller pour admirer quelques paysages exceptionnels, voici quelques infos et conseils

Trajet Krabi – Koh Phi Phi : Tous les hôtels et agences vous proposeront la réservation de billets pour différentes îles dont Koh Lanta ou Phi Phi. Plusieurs départs par jour du port situé à quelques kilomètres du centre de Krabi. Comptez 400 bahts pour la navette hôtel/port et le trajet en ferry (1h30). Attention, de nombreuses agences essaieront de vous le vendre beaucoup plus cher, et même au port de Krabi, on a essayé de nous arnaquer en nous proposant un billet retour beaucoup plus cher que ce que nous avons trouvé sur les îles.

Où dormir à Koh Phi Phi ?

Phi Phi Dream : Si vous avez un petit budget vous n’aurez d’autre choix que de supporter l’enfer du village principal de Tonsaï. Cet hôtel un petit peu à l’écart du centre offre des chambres assez grandes et propres avec salle de bain privée pour 400 bahts la nuit hors saison, ce qui est très correct pour Phi Phi.

Mais si vous avez un budget un peu plus élevé on vous conseille vraiment de réserver un hôtel sur une petite plage de l’île à l’écart de Tonsaï pour éviter le bruit, le béton, les odeurs et les déchets.

Que visiter à Koh Phi Phi ?

Les View Points et les plages un peu plus isolées : En face du Phi Phi Dream hôtel, un escalier vous mènera à différents points de vue sur l’île et le village. Une taxe de 30 bahts par personne est demandée pour y accéder. Passez le premier point de vue qui ne permet que d’admirer le magnifique chantier de démolition de l’île et continuez jusqu’au second qui offre une assez belle vue sur l’île (20 minutes depuis le village). Vous pourrez ensuite continuer sur des petits chemins en forêt jusqu’aux plages de Phak Nam ou Ran Tee . Comptez environ 30 minutes de plus pour y accéder. Emportez de l’eau car ça grimpe et descend pas mal. Les plages sont assez agréables même si elles restent très touristiques et bruyantes.

Phi Phi Ley et Maya Bay : C’est LA visite que tous les tours vous vendent. Une journée ou une demi-journée en bateau pour explorer Phi Phi Ley, la seconde île, qui abrite la plage de Maya Bay et surtout le lagon Pileh, vraiment incroyable.

Alors faut-il y aller ? Oui, c’est magnifique et c’est surtout la seule raison de venir à Phi Phi ! Avec un tour organisé ? Idéalement non, on vous le déconseille fortement. Essayez de vous grouper, à 4, ou payez un peu plus cher pour privatiser un longtail boat. Vous pourrez en plus y aller tôt le matin et éviter les hordes de touristes (nous y étions hors saison donc fréquentation vraiment correcte mais ça doit être l’enfer en saison). Tarifs : 350 bahts par personne la demi-journée avec une agence (largement suffisant) mais attention, une taxe de 400 bahts, rien que ça, vous sera demandée pour débarquer sur la fameuse plage de Maya Bay.

Comment quitter Koh Phi Phi ?

Toutes les agences vous proposeront des billets combinés bateau/bus/train/vol pour vous rendre où vous voulez. Un conseil, passez par ces agences car les prix sont incroyablement bas, mais comparez car on passe du simple au double en parcourant 50 mètres. Pour rejoindre directement Koh Phangan, dans le golfe de Thaïlande, le billet boat/bus/boat ne nous est revenu qu’à 500 bahts. Départ 10h, arrivée 19h30 environ.

KOH PHANGAN

Bienvenue au calme !

Où dormir ?

Sea Salad Bungalows : Si vous recherchez du calme et des plages de rêve on vous conseille le nord de l’île. La plage de Haad Salad mais aussi sa voisine  Ao Mae sont vraiment agréables. Vous trouverez des chambres et bungalows sans problème à partir de seulement 300 bahts. Les nôtres étaient à 400 bahts la nuit, hors saison, à une minute de la plage. Un petit coin de paradis.

Comment se déplacer et que visiter ?

Les taxis reviennent à 200 bahts la course par personne environ. Mais l’idéal est bien sûr de louer un scooter pour seulement 200 bahts la journée ! Une fois sur votre scooter on vous conseille de faire le tour des plages à proximité, Haad Salad, Ao Mae et surtout la petite plage de rêve de Haad khom. L’île est vraiment une destination farniente. On n’a pas testé mais pour ceux qui le souhaitent le lieu semble aussi réputé pour la plongée. Et c’est aussi ici, mais au sud, que se déroule la principale Full Moon Party du pays.

10 commentaires

  1. Solene en scoot passagère ou conductrice .je constate que vous profitez de ce début en thaillande pour vous baignez sans peur des prédateurs marins .cette année ici pas de méduses ouf.bisous

    • Solène en passagère bien sûr! Oui, enfin une mer un peu plus accueillante même si un peu trop polluée par moment. On a bien profité de cette semaine de repos et maintenant visites, visites, visites. Il y a de quoi faire à Bangkok

  2. Apres les délices culinaires de Singapour on rêve devant les ” délices occulaires” des plages thaïlandaises!
    Si on apprenait aux singes a ramasser les déchets peut etre que la gent humaine suivrait! Qui sait!
    Bisous

    • Et les délices sont aussi culinaires ici, on se régale avec de délicieux Pad Thaï. Les singes savent déjà les ramasser mais les humains se contentent de prendre des photos en trouvant ça amusant. Ils doivent vraiment nous prendre pour des fous!

  3. Merci pour les infos Solène ! (j’y vais dans 15 jours)
    bonne continuation pour votre périple.

    Bisous

    Sophie

    • Salut Sophie,
      Je suis sûre que tu vas passer un super séjour ☀️🍹🌴
      Tu commences par quel coin? Nous on devrait encore y être mais vers le nord du côté de Chiang Mai. Tiens moi au courant 😀
      Bisous

  4. Nous venons de visiter l’île d ‘Okinawa avec Noémie et continuons notre voyage aux îles du sud de La Thaïlande . C’est magnifique. Avec Noémie nous dégustions des plats Japonais très colorés et avec vous une soupe de nouilles aux légumes . Continuez de nous faire voyager en rêves. Bises

    • On est passé devant nos premiers stands de scorpions, araignées et cafards grillés à Bangkok mais on a pas encore osé essayer. On se contente de nos Pad Thaï et soupes à la citronnelle vraiment excellents. Bisous

  5. Michel pas content. Annick trouverait normal que les singes ramassent nos déchets et Nicolas que les Dingos se déplacent pour laisser passer nos voitures. Ces animaux sont chez eux.

    • C’est vrai qu’on devrait leur laisser un peu de tranquilité. Ce qui est triste c’est que les touristes avaient l’air de trouver plutôt amusant que les singes s’amusent à lancer des bouteilles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *