Hahei et Rotorua : ça fume sur l’île du Nord

Share

On part d’Auckland direction la presqu’île de Coromandel et plus précisément Hahei. A peine avons-nous fait une heure de route qu’on s’arrête pour goûter une spécialité du coin : des huitres !

On a repris des forces, on remonte en voiture et on continue notre chemin, néanmoins ponctué de petites pauses en bord de mer.

Hahei - Stop plage sur la route

Arrivée à Hahei en fin d’après-midi. On a juste le temps de poser les bagages et d’aller regarder le coucher de soleil sur la plage. Ce ne sont plus les mêmes températures qu’à Tahiti. Ici il fait bien froid, surtout pour Solène qui n’en fini plus d’empiler les couches de vêtements.

Le lendemain matin on part pour Cathedral Cove. Une balade d’environ 1h30 nous mène à cette plage où les falaises blanches ont été dessinées par la mer. Ce lieu magnifique a servi au tournage du film le Monde de Narnia.

Hahei - Cathedral Cove - La plage

De retour à Hahei on se dirige vers Hot Water Beach, cette plage a une particularité assez surprenante. 2 heures avant et après la marée basse, vous vous munissez d’une pelle et à seulement quelques mètres de la mer vous creusez un trou. Et là comme par magie c’est de l’eau de source brulante qui en sort ! Vous n’avez plus qu’à vous poser les fesses dedans, enfin si vous arrivez à supporter la chaleur (quand même 60°C).

Pour finir la journée nous nous rendons à Coromandel, normalement la belle ville du coin… Bon à part avoir échappé à quelques centimètres près à une énorme chiasse d’oiseau quand on prenait un café, on n’en retient pas grand-chose.

On reprend à nouveau la route de bon matin, toujours vers le sud, cette fois direction Rotorua.

ROTORUA

Cette ville est connue car elle possède le plus de témoignages de la culture Maorie. C’est ici que vit la plus grande communauté Maorie de Nouvelle Zélande. Alors il ne faut pas s’attendre à être plongé dans une toute autre atmosphère, on se croirait toujours dans une banlieue anglaise. Rotorua est aussi connue pour son activité géothermique : plein de geysers et de sources chaudes. C’est donc tout naturellement que nous commençons la journée par le parc naturel Te Puia.

Au programme : Le plus haut geyser de l’hémisphère sud, 30 mètres de haut. Et il ne sent pas bon, vous savez ça sent le souffre, cette odeur qui ressemble à l’œuf pourri. Ça sent partout jusqu’en ville…

Rotorua - Te Puia - Geyser

Une visite d’un ancien village Maori, on peut y voir les nombreux Tikis (statues taillées dans le bois représentant des dieux protecteurs) qui ornent les maisons.

Et ce qu’on attendait depuis notre arrivée, un spectacle maori avec le fameux Haka !

Ah oui on devait voir des Kiwis aussi, animal emblématique de la Nouvelle-Zélande, mais ils vivent la nuit. Donc là ils sont dans une sorte de chambre noire et tout ce qu’on peut voir c’est des ombres, qui ressemblent vaguement à de gros poulets qui se baladent. Nul !

Aujourd’hui encore un bon programme nous attend. On commence par une balade dans une forêt de Séquoias, la Redwood Forest. On avance sur des passerelles suspendues au milieu des arbres.

Puis on s’arrête dans le quartier maori de Rotorua où nous pouvons admirer une église qui mélange religion anglicane et art maori. Cette ville est celle qui rassemble la plus grande communauté maorie de Nouvelle-Zélande avec environ 35% de sa population.

Ensuite nous nous rendons au parc Waimangu. C’est la plus jeune zone géothermique au monde, elle a été créée en 1886 suite à l’unique éruption du volcan Tarawera. Cette éruption a totalement transformé le paysage créant un lac d’eau froide et des sources d’eau chaude. Ça fume dans tous les sens.

Rotorua - Waimangu - Lac d'eau chaude

On s’y balade pendant 3 heures, les paysages sont magnifiques. Les couleurs et cette brume vous plongent dans un autre monde, un monde un peu mystérieux.

Et pour continuer sur le thème des sources chaudes direction Kerosene Creek. C’est une rivière uniquement d’eau chaude, on se baigne en pleine nature comme dans son bain ! C’est génial. L’endroit est jalousement gardé secret par les locaux mais si vous êtes sages on vous dira où c’est…

Fin de notre passage sur le plateau central de l’île du Nord. Nous avons apprécié les paysages et avons hâte de continuer notre route toujours vers le sud en direction des volcans enneigés.

Pour plus de photos on vous laisse jeter un coup d’œil.

Merci à Philippe pour sa contribution photographique.


Pratique

Période : du 18 au 21 août

Taux de change lors de notre séjour : 1 euro = 1,54 NZD

HAHEI

Que faire à Hahei ?

Cathedral Cove : Le plus simple pour rejoindre Cathedral Cove est d’emprunter le chemin qui part de la plage de Hahei (vers la gauche en regardant la mer) et rejoint le site en environ 1h/1h30 selon le rythme et le nombre de pauses photos. Vous pouvez aussi rejoindre le parking de Cathedral Cove pour raccourcir la marche d’une petite demi-heure mais ça reste réservé à ceux qui n’ont pas beaucoup de temps.

Hot water beach : Située à environ 15 minutes de route de Hahei, ce site est un incontournable de la région. Vous pourrez creuser votre petite baignoire privative sur la plage et profiter d’un bain ultra-chaud et gratuit ! Pour ceux qui voyagent en van, ce qui sera notre cas dans quelques jours, c’est enfin l’occasion de vous frotter un peu les dessous de bras. Pensez juste à prendre une pelle à votre hôtel ou à en louer une sur place. Pour profiter des sources chaudes rendez-vous deux heures avant ou deux heures après marée basse.

Où manger à Hahei ?

The Poor House Bar and the Coromandel Brewing Company : C’est simple lors de notre passage au mois d’août ce bar/restaurant était le seul ouvert de la ville mais on vous conseille tout de même l’adresse car les plats étaient assez bons, l’ambiance agréable et surtout les bières brassées sur place très bonnes.

ROTORUA

Que faire à Rotorua ?

La région de Rotorua permet de découvrir un peu de culture Maorie et surtout la géothermie très présente dans ce coin de Nouvelle-Zélande.

Le parc Te Puia : C’est le parc le plus proche de Rotorua mais aussi le plus touristique. On l’a fait, on en a apprécié certains aspects mais on vous conseille surtout Waimangu si le temps vous manque et que vous ne pouvez visiter qu’un seul parc. Le tour vous permettra d’observer quelques geysers et des fumerolles mais ce que nous retenons le plus reste le spectacle de danse maorie avec le fameux Haka, Wakate Wakate… Environ 60 dollars avec le spectacle.

Le parc Waimangu : Ce parc est tout juste exceptionnel. Vous pourrez parcourir un sentier pendant environ 2h en observant des phénomènes géothermiques incroyables : lacs fumants geysers… et tout ça pour 36 dollars par personne. Mais il faudra une voiture pour vous y rendre car le site se trouve à environ 30 minutes de Rotorua en empruntant la state highway 5.

Kerosene Creek : En sortant du parc Waimangu retournez sur la state highway 5 et descendez environ 2  kilomètres plus bas. Vous trouverez un chemin sur votre gauche, sans aucune indication, la Old Waiotapu Road qui vous mènera à Kerosene Creek. L’occasion de se baigner avec les locaux dans une rivière chaude, dans un cadre naturel exceptionnel et tout ça pour 0 dollar ! On a adoré et c’est pour nous un passage indispensable si vous êtes véhiculés.

La Redwood Forest : Ce n’est pas la priorité dans la région mais si vous avez un moment faites un petit détour par cette forêt d’immenses Sequoias située à 5 minutes du centre de Rotorua. Plusieurs sentiers vous permettront de découvrir la forêt gratuitement et un tout nouveau parcours vous permettra de vous balader aux milieux de ces géants sur des passerelles suspendues pour 20 dollars par personne (Solène a bien aimé et Nicolas préfère les voir d’en bas pour se rendre compte de leur taille).

Où manger à Rotorua ?

The fat dog : Dans le centre de Rotorua, la Eatstreet regroupe tout les restos sous un passage couvert. Mais ce restaurant connu avant tout des locaux se situe une rue plus loin, Arawa Street, et permet de dévorer des burgers énormes ou bien une bonne pièce d’agneau, le tout accompagné d’une bouteille de pinot noir néo-zélandais. Comptez entre 15 et 20 dollars le plat.

3 commentaires

  1. Hei
    Très belles photos apparemment c est un plaisir bien partagé de faire barboter son derrière à 60°… Rire… Bisous

  2. Les photos toujours superbes solene belle allongee dans l eau bises a tous les deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *