De Brisbane à Rainbow Beach : la Sunshine Coast

Share

Aujourd’hui la Sunshine Coast ne fait pas honneur à son nom, Brisbane, dernière grande ville avant Cairns, se présente à nous sous d’imposants nuages gris.

Comme Sydney, Brisbane est un intéressant mélange d’architectures moderne et victorienne. Il n’est pas rare de trouver un vieux bâtiment entouré de grands immeubles aux lignes droites.

La tour de l’horloge de la mairie située au cœur du Central Business District est ouverte aux visiteurs, on y monte pour prendre un peu de hauteur.

Nous parcourons les principales rues du centre ville. On apprécie le dynamisme de la ville, comme partout en Australie, les joggeurs sont omniprésents. Notre balade nous mène des quartiers branchés au jardin botanique.

Et l’incontournable de Brisbane : son lagon artificiel. Situé sur les quais du fleuve qui porte le même nom que la ville, ce lagon est une petite merveille. Paris Plage peut se rhabiller !

Après une baignade un peu fraîche, on continue notre balade sur les quais et faisons un arrêt au Queensland’s Museum. L’étage nous intéressant étant fermé (cultures australienne et aborigène) on se contente de celui sur la faune australienne – jolie collection de bestioles empaillées, on vous épargne les photos.

Puis départ en direction de la très chic station balnéaire de Noosa.

NOOSA

Le soleil est de retour, on en profite donc pour se prélasser sur la plage de Sunshine Beach, petite bourgade collée à Noosa. Et oui Sunshine Beach est le vrai nom de la ville. Les Australiens ne manquent pas d’imagination en la matière, une ville s’appelle même Surfer Paradise… No comment.

Il fait chaud, il fait beau, on en profite à fond. Malgré la chaleur Solène renonce à la baignade, l’eau est trop fraîche (22 degrés), cela ne vaut pas la peine de se faire croquer par un requin. Nicolas adopte une toute autre philosophie, il saute dans l’eau et s’entoure d’enfants, des proies bien plus faciles pour les squales.

Plus tard dans la journée nous allons nous promener dans le parc naturel de Noosa. On se balade le long de la côté d’où nous avons la chance d’observer une dizaine de dauphins, puis direction une immense plage de sable fin et retour par une forêt d’eucalyptus. On a eu beau garder les yeux en l’air, aucune trace de koalas.

Fin de journée, on va faire les courses, ici la viande la moins chère c’est le kangourou – pas mauvais mais on préfère largement une bonne côte de bœuf.

TIN CAN BAY

Sur la route, un jardin attire notre attention. On s’arrête, on va voir, et qu’est ce que c’est ? Des kangourous qui font la sieste bien tranquillement.

sur-la-route-kangourous

Très tôt  nous nous rendons à la marina. Depuis 1951, un groupe de dauphins s’y pointent presque tous les matins. Au début les locaux avaient l’habitude de les nourrir en leur lançant quelques poissons, maintenant tout est géré par une association afin d’éviter les débordements touristiques.

Les pieds dans l’eau on peut observer les dauphins qui attendent bien sagement leurs poissons. Après cette merveilleuse rencontre nous reprenons la route en direction de Rainbow Beach (encore une ville au nom improbable).

RAINBOW BEACH

En fait de la vue des dunes de Carlo Sand Blow on comprend beaucoup mieux pourquoi la ville porte ce nom. Les nuances de couleurs sont incroyables, on pourrait même dire magiques. C’est l’un des plus beaux paysages qu’il nous a été donné de voir.

rainbow-beach-carlo-sand-blow

On profite de ce décor exceptionnel pour aller piquer une petite tête, et cette fois même Solène n’y résiste pas.

rainbow-beach-plage

Puis balade à Inskip Point d’où l’on peut voir la célèbre Fraser Island. Du long de ses 140 kilomètres, c’est la plus grande île de sable du monde. Et c’est aussi notre prochaine destination !

rainbow-beach-inskip-point

Pour plus de photos on vous laisse jeter un coup d’œil


Pratique

Période : du 18 au 22 septembre

Taux de change lors de notre séjour : 1 euro = 1,49 AUD

BRISBANE

Que faire à Brisbane ?

Nous n’avons eu qu’une petite journée pour explorer le centre ville de Brisbane. Si c’est le cas pour vous aussi, on vous conseille simplement de faire un tour dans Central Business District puis de vous diriger vers le jardin botanique. Vous pourrez ensuite traverser un des ponts pour profiter de l’après-midi sur les quais au bord du lagon et dans un des musées.

Le lagon artificiel : Sur les quais situés en face du Central Business District (CBD), un grand lagon artificiel a été aménagé avec vue sur le fleuve  et les tours du centre ville. Le lieu est vraiment incroyable. Vous pourrez profiter de la plage, de la zone de baignade et des barbecues gratuitement (vestiaires et douches sur place). N’oubliez pas votre maillot et la serviette !

La tour de la mairie : Le City Hall situé dans le CBD abrite le musée de la ville et offre la possibilité de monter gratuitement en haut de la tour de la mairie. Belle vue sur le centre ville. Pensez simplement à venir chercher votre billet en début de journée car il y en a peu et ils partent rapidement. Nous avons par exemple eu une place pour 14h en arrivant à 10h. Vous aurez ensuite le temps de faire un tour avant de revenir pour la visite.

Où se garer gratuitement à Brisbane ?

Les parkings sont très chers dans le centre de Brisbane et en plus de ça les campervans ne peuvent en général pas y accéder en raison de la hauteur limite. On a donc trouvé un parking gratuit à Riverside Street, une rue située le long des quais à environ 30-40 minutes de marche du centre ville. Il suffit de se garer le long de la rue, c’est autorisé toute la journée mais vous ne pourrez pas y dormir. Le trajet jusqu’au centre est agréable le long des quais aménagés pour les piétons.

Où dormir gratuitement en Campervan à proximité de Brisbane ?

Après quelques dépenses il a bien fallu équilibrer le budget. On a donc trouvé deux campings gratuits avec toilettes et barbecues qu’on vous recommande vraiment pour dormir dans les environs de Brisbane.

Hugh Muntz Park : Situé à Beenleigh, le long de la Pacific Motorway en venant de la Gold Coast, à environ 30 minutes du centre de Brisbane. En plus d’être propre et plutôt calme vous aurez la chance de pouvoir profiter gratuitement du WIFI illimité au supermarché Woolworth situé à 1 minute de marche, royal ! Vous pourrez même y faire vos courses.

Willye Park : Exactement le même type de site que le précédent mais en direction du nord. Gympie road à Petrie, environ 30 minutes du centre de Brisbane.

NOOSA

Que faire à Noosa ?

La plage à Noosa ou à Sunshine Beach : C’est une station balnéaire assez huppée donc les petits budgets se contenteront d’y passer une journée pour profiter de la plage. Une plage vite bondée de monde. Pour ceux qui préfèrent la tranquillité, on vous conseille plutôt la plage de Sunshine Beach. Tout aussi belle et beaucoup plus calme.

Le Noosa National Park : situé à 5 minutes de route de la plage principale, il est incontournable. On vous conseille de commencer par la Coastal Track qui longe la magnifique côte, et vous permettra peut-être comme nous d’observer des dauphins du haut des falaises, puis d’effectuer le retour par la forêt d’eucalyptus. En plus d’être agréable, c’est parait-il l’occasion d’observer des koalas en liberté mais nous n’avons pas eu cette chance. Et pourtant on a marché le nez en l’air pendant 1h. Durée du tour : environ 2h mais vous pouvez rallonger la balade ou profiter des plages en cours de route. Vraiment un bel endroit.

Où dormir pas trop cher à Noosa ?

Les prix sont très élevés dans cette station mais grâce aux scouts qui nous laissent occuper leur terrain pendant leur absence on s’en est sorti pour un prix correct. Le Scout Camp revient à 12 dollars par personne et par nuit avec toilettes, douches. Simple mais propre et suffisant si vous ne recherchez pas d’électricité ni de WIFI.

TIN CAN BAY

Absolument rien à faire dans ce village en dehors d’une activité assez exceptionnelle qui se produit tous les matins devant la terrasse du Barnacles Café. A partir de 8h, et souvent un peu plus tard, les dauphins de la baie ont pris la très ancienne habitude de venir rendre visite aux habitants qui leurs donnent quelques poissons. Aujourd’hui c’est une association qui gère l’activité et qui vous permet pour seulement 5 dollars par personne de descendre dans l’eau à côté des dauphins et pour 5 dollars de plus de leur donner un poisson. Il faut être patient car les dauphins ne sont pas bien ponctuels mais ça vaut vraiment la peine, et vous serez remboursés s’ils ne viennent pas (mais ça n’arrive à priori que très rarement). Venez sur place à 7h – 7h30 grand maximum pour être sûr de pouvoir entrer et pour ne pas les rater. Pour nous, ils sont arrivés vers 9h. Possibilité de prendre un café ou petit déjeuner ultra copieux sur place. Si vous vous posez des questions sur le fait de donner à manger à des animaux sauvages, sachez que les dauphins ne sont nourris qu’à hauteur de 1/8 de leurs besoins quotidiens.

RAINBOW BEACH

Que faire à Rainbow Beach ?

Plages : La plage principale est magnifique et surveillée pour vous baigner sans risquer de vous faire croquer. Vous pourrez aussi continuer en direction de l’Inskip Point pour profiter d’immenses plages plus sauvages mais déconseillées à la baignade.

Carlo Sand Blow : C’est certainement un des plus beaux paysages que nous avons vu depuis le début de notre voyage autour du monde. Après seulement 600 mètres de marche, ou 1,5 km si vous venez à pied du centre, vous aurez la chance de découvrir une gigantesque dune de sable avec vue sur la mer, Fraser Island et les sables colorés de Rainbow Beach. Moment vraiment magique.

Partir à la découverte de Fraser Island située à moins de 10 minutes en ferry : à suivre dans le prochain article…

Où dormir à Rainbow Beach ?

Vous allez pouvoir dormir dans des lieux exceptionnels en bord de mer et face à Fraser Island pour seulement 6,15 dollars par personne et par nuit mais n’en demandez pas trop, vous aurez le droit à des toilettes sèches et c’est tout pour ce prix là. Les campings se situent sur l’Inskip Point, une bande de sable située à 10 minutes de Rainbow Beach. Pour y dormir il vous suffit d’acheter une autorisation au bureau situé à l’entrée de la ville sur la gauche. C’est le premier bâtiment et vous ne pourrez pas le manquer. Super accueil et on vous indiquera les campings accessibles aux campervans pour éviter de vous retrouver les 4 roues dans le sable.

10 commentaires

  1. Hello les loulous, vous êtes au top comme d’hab, très très bien bronzés ! Nicos t’es quand même dég de prendre des enfants pour bouclier lol , on vous embrasse fort

    • Solène et Nicolas

      Merci Amina! On profite du grand soleil pour terminer l’Australie 🙂 ici plus de requins mais crocodiles, la technique des enfants fonctionnent aussi bien. On espère que vous allez bien tous les 4, bises de nous deux

  2. Sunshine paradise rainbow continuez de nous faire rêver car à Cergy lorsque j’ouvre mes volets le matin il n’y a ni sable blanc ni perroquet multicolore.. Mais je sais bien que le paradis est “ailleurs” 😎..!

    • Solène et Nicolas

      Pas sûr que ce soit le paradis… Les paysages sont magnifiques mais on ne peut même pas se rafraichir dans ces belles eaux peuplées de méduses tueuses, requins et crocodiles… Mais c’est vrai que c’est quand même très beau!

  3. Fraser island c est le reportage vu à la tele avec les dingos et les requins il y a certainement des endroits plus accueuillant style les pubs.Nicolas a raison de nager avec les jeunes ils sont plus tendres et élèves au fish quelques choses ,que l on voit apparaître à la carte des restaurants de plage bisous

    • Solène et Nicolas

      C’est certainement de l’anti publicité faite par les quelques habitants de l’île pour ne pas se faire envahir par les touristes, et ils ont bien raison car cette île est un peu le paradis

  4. Quel pays agréable, voire paradisiaque, profitez á fond de ces moments exceptionnels…attention cependant, sur Fraser island, je l’ai lu donc c’est vrai, y a des araignées méchantes, des serpents venimeux, des requins voraces, des dingos comme leur nom l’indique, alors Nicolas ne fait pas copain-copain avec tous les animaux que tu rencontres …😿

    • Solène et Nicolas

      C’est vrai qu’il y a tout ça sur Fraser Island mais nous n’avons fait connaissance qu’avec les dingos qui sont venus nous rendre visite sur notre campement et les dizaines de baleines et dauphins au large. En tout cas on en est sorti vivant, ouf!

  5. Merci bp pr ces conseils qui ns ont permis de découvrir de supers coins. surtt la balade à Noosa national park au bord de la mer… etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *