La côte pacifique : El Valle et Bahia Solano

Share

Ce matin départ de Medellin pour Bahia Solano, dans la région du Choco, sur la côte pacifique. Lieu pratiquement inaccessible, on y va en avion… En tout petit avion de 17 places.

Cette région s’est ouverte au tourisme il y a environ deux ans, c’était l’une des dernières zones de contrôle des FARC (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie). Arrivés à l’aéroport on prend un taxi qui nous mène à El Valle à environ 40 min de Bahia Solano. On est tout de suite plongé dans un autre monde, plus rien à voir avec ce que nous avons connu jusqu’alors en Amérique du Sud. Une seule route, sinon que de la piste, les maisons sont plus ou moins terminées, la population est uniquement composée de descendants d’anciens esclaves noirs qui ont réussi à fuir les Espagnols, il fait très chaud, on entend de la musique partout… Bienvenue dans ce lieu coupé du reste de la Colombie.

On va se balader sur la plage Almejal, ici la forêt se jette dans la mer.

El Valle - Plage Almejal

Dans l’après-midi on part avec un guide à la découverte du fleuve Rio Tundo. Notre guide nous explique qu’il pleut tous les jours, ce qui fait de la région l’une des zones les plus humides au monde. Les habitants ne voient que très rarement le soleil, il y a toujours une couche de nuages et parfois, avec de la chance, ils entraperçoivent le ciel bleu.

El Valle - Balade en Lancha sur le fleuve Tundo

On fait une heure de barque avant d’aller se balader un peu dans la forêt. Cette excursion est aussi l’occasion de découvrir quelques oiseaux de la forêt et de rencontrer le singe Titi.

De retour à El Valle on va sur la place principale, comme toujours en Colombie, il y a une fête. L’apogée c’est vendredi, la vierge de la Merced fait le tour de la ville. En attendant on prend une bière avec un couple de Français, Joris et Noémie, qui logent dans le même hôtel que nous et avec lesquels nous allons passer tout notre séjour. On finit la soirée autour d’une bouteille de rhum colombien à jouer à la belote.

Il pleut toute la nuit et lorsque le tonnerre gronde, la maison tremble, c’est impressionnant. Pour notre plus grand bonheur tout s’arrête au petit matin, on peut aller voir les baleines !!! Elles s’accouplent dans le coin entre juillet et novembre après avoir parcouru 8000 kilomètres depuis le sud. On prend un petit bateau qui nous mène au parc naturel Ensenada de Utria. Là on profite d’une eau bien chaude pour piquer une tête. Le lieu est magique, on se sent perdu au milieu de nulle part, seul au monde, c’est génial.

El Valle - Ensenada de Utria - Plage

Puis au programme snorkeling au départ de la Playa Blanca située sur une île du parc naturel. Notre guide nous amène voir des poissons multicolores et nous découvrons le poisson ballon. Il l’attrape à main nue, le poisson se laisse faire, on le caresse et celui-ci se gonfle d’air avant de repartir lentement.

Sur le chemin qui nous ramène à El Valle, nous avons le droit à un festival de baleines. On est trop content, elles sortent tout près de notre bateau. On en voit jusqu’à quatre en même temps.

El Valle - Baleine

De retour sur la terre ferme on est aux anges, une journée inoubliable. Le soir nous mangeons au restaurant de l’hôtel quand un Colombien vient nous annoncer qu’il faut qu’on regarde les infos car il y a eu un attentat en France, à Nice, retour brutal à la réalité.

Il pleut encore toute la nuit et toute la matinée aussi. On profite d’une accalmie pour aller se balader sur la grande plage qui longe la forêt. Paysage totalement sauvage. Dans quelques semaines des milliers de tortues vont venir pondre leurs œufs sur cette plage 16 années après leur naissance au même endroit.

El Valle - Plage

Puis retour en « ville », on est vendredi la vierge débarque. On va l’attendre avec Joris et Noémie. A 17h il y a beaucoup de gens dans la rue, ils commencent déjà à boire. Pour ne pas être en reste on se prend une bouteille d’Aguardiente l’alcool typique colombien. C’est un peu comme du pastis, un bon goût d’anis, et ça ne se dilue pas dans l’eau. De toute façon ici, aucun alcool ne se dilue, quand ils boivent c’est toujours pur.

Puis on se rend sur la place. Tout le monde boit, les bars ont mis la musique à fond, les gens dansent, il y a une bonne ambiance.

El Valle - Vamos a la fiesta

On va dîner à notre hôtel, un excellent poisson au barbecue, on accompagne le repas d’une bouteille de rhum Viejo de Caldas, puis on retourne faire la fête. On passe la nuit dans une « boîte de nuit », en fait c’est plus une cabane avec une dizaine de planches en bois pour faire la piste de danse, de la musique très forte et de l’alcool. – Et oui Solène y a été avec son t-shirt décathlon – . On ne compte plus les fois où on nous a proposé de la cocaïne, on a l’impression que ça pousse aux arbres, c’est limite si on n’a pas juste à tendre le bras pour en avoir. Pour info le gramme se vend à 10 000 pesos soit environ 3 euros, rassurez-vous, on a été sage, on n’a pas essayé.

Bilan de notre soirée : une bonne gueule de bois et une paire de tongs en moins pour Nicolas. Mais on ne regrette pas, c’était inconcevable de passer plusieurs jours ici sans faire la fête avec les gens. Le lendemain on se repose, on bouquine et on joue aux dés avec Joris et Noémie. Il faut dire que la terrasse de notre hôtel avec vue sur l’embouchure du fleuve qui se mélange à la mer se prête bien au farniente.

Bahia Solano

Comme d’habitude, orage toute la nuit avec maison qui tremble sous les éclairs. Au petit matin on se prépare pour aller à Bahia Solano. Nous y passerons la fin de notre séjour sur la côte. Il est 08h du matin, les Colombiens font encore la fête, ils ne se sont pas arrêtés de la nuit, là ils installent des chaises et des tables et continuent au whisky ou au rhum pendant que nous prenons notre petit déjeuner. On trouve difficilement un véhicule car les chauffeurs sont tous bourrés.

Bahia Solano est une ville un peu plus grande que El Valle, les rues sont plus grandes, il y a moins de musique, moins de gens en train de boire et même le wifi à certains endroits.

On souhaite se rendre à Bahia Huina, la plage la plus belle du coin. Après beaucoup d’efforts de la part de Joris et Nicolas, un bateau accepte de nous y emmener pour un prix à peu près acceptable.  Il faut savoir qu’ici « les touristes c’est comme les oranges, il faut les presser à fond », difficile de ne pas payer plus cher que les locaux. Enfin bon on profite quand même bien de notre après-midi plage.

Bahia Solano - Bahia Huina

Noix de coco tout juste tombées de l’arbre pour les filles et bières fraîches pour les mecs, on est vraiment bien ici.

Bahia Solano - Bahia Huina - Rafraîchissements

De retour au port, Joris teste son matériel de pêche (un simple hameçon accroché à un fil avec un plomb). Il pêche son premier poisson avec de la noix de coco comme appât sous le regard amusé des locaux ! On ne peut pas le manger mais au moins maintenant on a de quoi attirer des plus gros poissons. Et même si les premiers sont petits, pour notre plus grand plaisir il arrive à en pêcher un d’au moins 1 kg, on va se régaler ce soir. Cela fait son petit effet au port, on a le plus gros poisson, les locaux n’en reviennent pas.

Bahia Solano - Joris et Nicolas reviennent de la pêche

Dernier jour à Bahia Solano, notre avion repart à 16h pour Medellin. Il fait très beau ce matin on en profite pour aller à une petite cascade. Il fait chaud, l’eau est claire, on n’a qu’une envie c’est de se baigner.

Bahia Solano - Cascade

Mais comme on n’est pas très malin on n’a pas pris les maillots de bain… Pas grave, on est seul, les sous-vêtements feront l’affaire.

Fin de notre aventure sur la côte pacifique, on a adoré ce voyage en dehors des sentiers battus.

Pour plus de photos, on vous laisse jeter un coup d’œil.


Pratique

Période : du 13 au 18 juillet

Comment se rendre à Bahia Solano et El Valle ?

Pour ceux qui ont du temps, il est possible de rejoindre Bahia Solano en bateau au départ de Buenaventura. Un grand bateau avec couchettes rejoint normalement la région du Choco une fois par semaine en 24 heures et des petites lanchas effectuent le trajet en 6h plusieurs fois par semaine pour environ 200 000 COP. Mais les jours et les horaires sont très compliqués à obtenir. Le plus simple est de prendre un avion au départ de Medellin avec les compagnies Satena ou ADA. Les vols sont quotidiens et durent environ 45 minutes. Coût pour nous : environ 600 000 COP aller-retour par personne mais possible de trouver beaucoup moins cher. Ajouter au retour une taxe de 7000 COP par personne à payer à l’aéroport de Bahia Solano. Une fois à Bahia Solano un taxi peut vous emmener à El Valle pour 10 000 COP par personne en 40 minutes.

Où dormir dans le Choco ?

La Posada Ecoturistica, El Valle : L’hôtel est situé dans le centre du village ce qui vous permettra de profiter de l’ambiance festive de la grande place tous les soirs. Les chambres en bois sont agréables et vous pourrez surtout profiter de la grande terrasse avec vue sur l’embouchure du fleuve. La nuit coûte 50 000 COP par chambre double sans salle de bain et sans petit déjeuner (8000 en plus par personne). Super rapport qualité/prix.

La Frontera, Bahia Solano : Pas vraiment de charme mais les chambres sont tout de même grandes, propres et avec salle de bain. Seulement 35 000 COP pour deux (négocié à 30 000 COP) donc vraiment rien par rapport aux autres hôtels.

Que visiter dans le Choco ?

Excursion en pirogue sur le Rio Tundo : Une petite agence familiale propose une excursion d’environ trois heures pour découvrir un petit fleuve derrière El Valle. Au programme découverte de la faune (quelques animaux, singes, oiseaux) et de la flore locale en pirogue puis petite balade dans la forêt. On a trouvé que c’était une bonne entrée en matière pour découvrir la région même si les prix sont un peu excessifs, 50 000 COP par personne.

Parc naturel Ensenada de Utria et observation des baleines : Votre hôtel vous mettra en relation avec une agence pour vous rendre en bateau au parc naturel situé à 45 minutes de navigation d’El Valle. Vous pourrez vous arrêter en route pour observer les baleines si vous y êtes entre juillet et novembre. Une fois dans le parc, petite balade pour découvrir la mangrove puis baignade et snorkeling sur la playa blanca d’une belle petite île. Le trajet revient à 70 000 COP par personne, l’entrée au parc à 42 000 COP par personne. Attention, le snorkeling et le repas ne sont pas compris non plus, il vous faudra donc payer 20 000 COP en plus pour le snorkeling , très sympa. Nous vous conseillons de noter avant de partir tout ce qui est inclus dans le prix et de faire signer le responsable de l’agence pour ne pas avoir de mauvaise surprise. L’excursion est incontournable, notamment si les baleines sont présentes lors de votre passage.

Les plages d’El Valle : Deux plages principales au départ du village.

  • Celle du nord, playa Almejal, se situe à une dizaine de minutes de marche et permet de se balader pendant environ 2 heures (baignade possible).
  • Au sud du village la grande plage offre une promenade de 7 km qui permet normalement (on n’a pas réussi à aller au bout) d’accéder au centre de reproduction des tortues.

Bahia Huina au départ de Bahia Solano : Au port de Bahia Solano des petits bateaux pourront vous emmener en une dizaine de minutes à cette magnifique plage avec beau sable, cocotiers et eau très chaude. Possibilité de dormir sur place, de manger et de boire un verre. On va essayer de vous vendre l’aller-retour à 200 000 COP par bateau mais prenez votre temps, vous trouverez certainement quelqu’un qui sera d’accord pour vous y conduire à un tarif normal entre 20 000 et 25 000 COP par personne aller-retour. Si vous voyez des bateaux partir avec des locaux essayez d’y monter, ils vont presque tous sur cette plage mais ne vous proposeront pas spontanément de vous y emmener.

Salto del Aeropuerto : Petite balade qui mène à une cascade sympa avec baignade dans une belle eau bien claire. En face de l’aéroport de Bahia Solano, un peu sur la gauche, un chemin rejoint une rivière que vous devrez remonter jusqu’à la cascade. Comptez environ 20 minutes au départ de l’aéroport et prévoyez des chaussures qui vont dans l’eau.

19 commentaires

  1. Sympa les baleines, elles vous ont fait un très joli show (même si elles sont moins “sauteuses” que les alaskiennes de l’été dernier !)
    J’ai un petit faible pour le poisson ballon…
    Mais ce qui m’impressionne le plus c’est que Nicolas ait fait une soirée belote !! Il était bon le rhum ?
    bizh

    • Solène et Nicolas

      Heureusement que le rhum est bon sinon comment veux-tu que Nicolas survive à la torture de la belote???? D’ailleurs pourriez-vous nous ramener 5 dés en NZ svp? Nos gommes commencent à être dans un piteux état. Et un jeu de cartes aussi au cas où Nico serait ok pour une belote (on peut tjs espérer). Gros bisous et bientôt les vacs au bout du monde!!! 🌏

  2. bonjour les enfants ,en vous lisant je crois comprendre que la colombie, pour la fête se sont des champions .encore de belles photos et un récit qui nous permet de nous évader ,même moi qui revient d’un séjour à belle isle ,cela veut tout dire ,je vous embrasse.

    • Solène et Nicolas

      Belle Île!!! Pas mal aussi comme évasion. On a adoré notre séjour dans cette partie de la Colombie. On était un peu hors du temps, loin de tout…sauf des baleines 🐋 gros bisous papa

  3. Par pitié ne touchez pas/plus les poissons ..
    Le poisson ballon a un nombre de fois limitées pour se gonfler. En vous amusant avec, vous réduisez sa vie de façon significative :'(
    Merci sinon, d avoir partagé votre expérience ! 🙂

    • Nous sommes vraiment désolés nous ne savions pas. Nous n’avons pas été très malins car on ne devrait, de toute façon, pas toucher aux animaux. Mea culpa et merci pour l’info.

  4. Buenos días, muchas gracias por querer compartir con otros viajeros lo bonito que es el pacifico Colombiano y muchas gracias por realizar el viaje al río Tundo con nosotros (TundoTours).

    Los esperamos de nuevo!!!

    Saludos desde Colombia.

  5. Muchas gracias d’avoir partagé votre vécu et vos photos. Votre reportage nous a replongé dans cet univers magique où dame nature est très présente: mer agitée, jungle à peine défrichée, faune et flore à foison, précipitations abondantes… Nous concernant nous étions dans la partie où les tortues pondent sur la plage toutes les nuits. C’est un bel endroit mais j’espère que les locaux sauront le préserver. Nous nous inquiétons de l’invasion touristique qui risquerait sur du long terme de le détruire. Si nous y allons soyons vigilants, regarder les baleines de la plage est aussi possible. Il faut simplement être patients comme les Colombiens!…

    • Solène et Nicolas

      Bonjour Noëlle et Constant,
      Un grand merci pour votre message! Comme pour vous, ce lieu reste un de nos plus beaux souvenirs de voyage. Nous avons rencontré quelques habitants qui développent le tourisme en misant sur la nature, un discours éco-responsable. On conseille d’ailleurs un tour en pirogue avec Tundo Tours pour découvrir les alentours mais aussi pour discuter de la vie dans la région. Effectivement on confirme que les baleines sont visibles et même bien visibles depuis le bord mais certains auront peut-être la chance d’en croiser quelques unes sur le trajet vers le parc naturel. Lors de notre passage, les associations ne proposaient pas de sorties spécialisées dans l’observation des baleines mais la situation a peut-être déjà changé.
      Bons voyages

  6. Bonjour, je pars en Colombie du 15 octobre au 12 novembre, d’ici quelques jours, avec une amie ! J’aimerais avoir votre avis sur le fait d’aller sur la cote Pacifique voir les baleines à cette période ? Est-ce que ce n’est pas un peu trop tard ? Aussi les trajets sont un peu chers entre chaque étape mais est-ce que le cout de la vie n’y est pas moins cher que sur la cote Caraibe pour compenser ? Merci beaucoup. Superbe article en tout cas, ça fait rêver ! Orianne

    • Solène et Nicolas

      Bonjour Orianne,
      Merci beaucoup pour ton message! Alors on est pas spécialiste de la migration des baleines mais dans nos souvenirs le meilleur mois est août et ensuite la probabilité d’en voir redescend peu à peu. Vous aurez donc plus de chances d’en voir passer quelques unes si vous commencez votre voyage par cette région. Vous nous direz à votre retour ? Pour ce qui est du prix, la visite de la côte pacifique n’est pas donnée. Les vols sont effectivement assez chers et la vie sur place n’est pas forcément moins élevée qu’ailleurs. Vous dormirez à 10-15 euros pour 2 comme ailleurs en Colombie. Les quelques excursions peuvent aussi faire grimper le budget rapidement. Tout dépend ce que vous souhaitez faire dans cette région. Si votre principal objectif est de voir des baleines, la saison y est peu propice. Mais on vous assure que la région vaut le détour pour découvrir un environnement encore protégé et une Colombie complétement différente du reste du pays. Dépaysement et coup de coeur assurés. Vous nous direz ce que vous en avez pensé.
      Bon voyage et n’hésitez pas si vous avez des questions! https://www.facebook.com/Onestpartiautourdumonde/

  7. Bonjour,

    Merci pour votre article vraiment intéressant.
    Petite question : comment avez-vous réservé votre vol Medellin-Bahia Solano?
    Impossible de me connecter sur le site de Satena …

    • Bonjour,

      Effectivement après quelques essais, impossible de se connecter au site qui semble pourtant toujours exister et sur lequel nos avions pris nos billets à l’époque. Si jamais la connexion ne revient pas avant votre départ, vous pouvez utiliser un comparateur de vols classique tel que Skyscanner qui vous permettra en plus de comparer les tarifs ADA et Satena.
      Bon voyage et n’hésitez pas si vous avez des questions.

      Solène et Nicolas
      https://www.facebook.com/Onestpartiautourdumonde/

  8. Bonjour et merci pour cet article très intéressant. Vous dites qu’on peut trouver l’aller-retour en avion beaucoup moins cher : quelle est l’astuce ?
    Merci d’avance !

    • Bonjour Domitille,

      Merci beaucoup pour ton message! Malheureusement aucune astuce magique pour trouver moins cher, il suffit de s’y prendre en avance. Nous les avions pris quelques jours avant car pas facile de prévoir nos trajets avec précision. Mais en anticipant un peu nous avions vu des prix bien plus bas. Les prix ont peut être augmenté depuis 2016 mais la logique de la réservation en avance devrait toujours fonctionner 😉
      Bon voyage !

  9. Bonjour
    Merci pour votre article, qui confirme vraiment notre envie de passer quelques jours dans cette magnifique région!
    Avez vous pris vos billets d’avion à l’avance ou au dernier moment? Étant donné le nombre limité de places dans les avions, nous craignons de ne plus trouver de sièges disponibles si nous réservons au dernier moment… Cependant, nous préférerions attendre afin d’organiser en fonction de la météo et de notre itinéraire sur place.
    Merci d’avance de vos conseils!
    Sabine

    • Solène et Nicolas

      Bonjour Sabine,

      Nous avions pris nos billets quelques jours en avance car il était difficile pour nous d’organiser notre itinéraire avec précision. Nous avions trouvé des places, mais une semaine avant le départ certains jours étaient déjà complets. On vous conseille de surveiller régulièrement les disponibilités sur plusieurs jours et de réserver dès que vous voyez que certains jours se remplissent…
      A notre avis, peu importe la météo, cette région vaut la peine d’être visitée!
      Vous allez vraiment découvrir une autre Colombie dans cette région. N’hésitez pas à partager votre expérience à votre retour pour nous faire savoir comment cette région évolue.
      Bon voyage!

      Solène et Nicolas

  10. Bonjour,

    Super article merci beaucoup !
    Connaissez vous une agence à Bahia Solano que je pourrais contacter avant de partir, qui pourrait nous réserver l’excursion pour voir les baleines ? Nous restons que 1,5 jour à Bahia Solano et nous voudrions être certains de ne pas rater les baleines 😉

    Merci !

    • Bonjour Pauline ,

      Merci beaucoup pour ton message. Vous trouverez forcément quelqu’un pour vous emmener voir les baleines sans réservation. Mais pour assurer le coup, envoyez un message à votre hôtel. Ils vous réserveront l’excursion. Si jamais vous logez au même endroit que nous à Bahia Solano, vous pouvez voir directement avec eux. Ils nous avaient organisé l’excursion la veille pour le lendemain. Mais n’hésitez pas a leur envoyer un petit message sur votre site de réservation ou sur Facebook si ils l’ont.

      Profitez bien de votre voyage. On attend la photo de la baleine 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *