Chiang Mai : l’effervescente ville du Nord

Share

Après un voyage assez éprouvant nous arrivons enfin à Chiang Mai ! Comme d’habitude nous n’avons pas réservé d’hôtel… Mauvaise idée. La ville regorge de touristes. Tous les hôtels sont pleins ou alors proposent des prix aberrants. Donc premier conseil, si un jour vous allez à Chiang Mai, pensez à réserver ! On arrive quand même à trouver quelque chose de pas mal (avec piscine 🙂 ) mais pour 100 baths de plus que prévu.

Premier jour on commence par un tour au marché Warorot. On apprécie la balade entre les stands de ce grand marché coloré. Les spécialités du coin sont mises à l’honneur : thé de tous les parfums et fruits séchés provenant des fermes et plantations des alentours.

On goûte une sorte de pate de riz enroulée dans une feuille de bananier et aromatisée soit à la coco soit au piment, mieux vaut ne pas se tromper…

Puis on continue la visite de la ville en passant par les temples, il y en a environ 350 à Chiang Mai, autant vous dire qu’on ne les a pas tous fait. Même si la plupart sont très beaux, on commence à en avoir fait le tour. On profite d’une petite pause dans les jardins du Wat Phra Singh pour discuter avec de jeunes moines laotiens qui se mêlent aux touristes pour pratiquer l’anglais dans le cadre de leurs études.

chiang-mai-temples-et-bouddhas

Pour la fin de la journée on se rend au stade de boxe thaïe, Muay Thaï. Entre 21h et minuit on assiste à 6 matchs. Les deux premiers sont des combats de gamins, des vrais petits durs. Puis il y a un combat de femmes, impressionnantes les demoiselles ne rigolent pas. On passe à un combat d’ados assez décevant, les jeunes-hommes sont tellement mous que même l’arbitre est obligé de les encourager à se battre. Enfin on fini avec deux combats professionnels.

Malheureusement le dernier (et normalement le plus attendu), avec en guest star « Johny from the USA », ne dure que 2 min, KO direct. On a apprécié le show mais ça faisait plus spectacle pour touristes que vraie compétition de boxe thaïe.

Pour notre deuxième journée nous nous éloignons un peu du centre ville pour aller visiter le parc royal Rajapruek.

chiang-mai-rajapruek

En toute honnêteté, à part la serre aux orchidées, aucun intérêt. Le parc est immense et pourrait être mieux entretenu, beaucoup de jardins sont laissés à l’abandon, si bien qu’à certains endroits cela fait « ville fantôme ».

chiang-mai-rajapruek-serre-aux-orchidees

Juste au-dessus des jardins se trouve un temple, nous sommes attirés par son Bouddha que nous voyons dépasser des arbres. Arrivés sur place il y a foule, que des Thaïs, cela fait du bien de retrouver de l’animation.

chiang-mai-le-temple-du-doi-kham

Le soir on se rend dans un restaurant traditionnel de Chiang Mai, le Sukontha Buffet. Ne vous fiez pas à la ruelle sombre et sableuse qui vous amène à une sorte de grand hangar. A l’intérieur 2000 personnes, dont deux touristes, nous, se régalent autour de mini barbecues.

Le buffet de produits frais est immense, à vous de choisir des fruits de mer, de la viande, des légumes, des fruits à faire cuire façon barbecue ou façon fondue thaïe. Sûrement l’un des restaurants les plus originaux que nous ayons fait depuis le début de notre voyage.

3ème jour direction le temple Wat Phrathat Doi Suthep, il se situe en haut d’une montagne offrant ainsi une vue sur Chiang Mai. On a été un peu déçu, ça fait très attraction pour touristes et on en a déjà vu des plus beaux.

chiang-mai-wat-phrathat-doi-suthep-solene

On continue notre chemin dans la montagne, on s’enfonce dans la brume et nous arrivons à un village Hmong (ethnie chinoise réfugiée en Thaïlande). La première partie du village propose des stands avec de l’artisanat local, comme les habits des deux petites filles sur la photo.

La deuxième partie donne sur un joli jardin coloré où jouent des enfants.

En redescendant en direction de Chiang Mai on fait un arrêt à la cascade Mon Tha Than pour se rafraîchir. Il n’y a pas grand monde, on profite du calme.

chiang-mai-cascade-mon-tha-than

Le soir se tient le Sunday market, immense ! Tout le long de la rue principale s’étalent des stands d’artisanat, de nourriture, de tout et n’importe quoi. Il y a foule, on peine à avancer.

4ème et dernier jour : on passe la journée à lézarder au soleil, profiter de la piscine, se faire masser et surtout tester la fish pédicure. Ça chatouille !

Et c’est le départ en train de nuit, 13h30 de trajet pour rejoindre Bangkok. Heureusement c’est bien plus confortable que les bus de nuit auxquels nous étions habitués en Amérique latine.

On a profité de notre saut à Bangkok pour aller visiter le Grand Palais qui a ré-ouvert au étrangers  (voir fin de l’article – Bangkok : une capitale en deuil de son roi).

La suite de nos aventures nous mène dans un nouveau pays, la Birmanie ! A bientôt.

Pour plus de photos on vous laisse jeter un coup d’œil.


Pratique

Période : du 3 au 7 novembre 2016

Taux de change lors de notre séjour : 1 euro = 38 bahts

Les trajets

Mae Salong – Chiang Mai : Quelques songthaews partent le matin de Mae Salong (devant l’hôtel Little Home) en direction de Thaton, demandez l’horaire à votre auberge. Une fois à Thaton on vous conseille de marcher 2 minutes en direction du centre, à droite avant le pont, pour prendre le grand bus direct pour Chiang Mai. Les horaires sont affichés dans les restos sur le parking, départs assez réguliers. Comptez un peu plus d’une heure et 60 bahts pour le premier trajet et environ 5h et 90 bahts pour le second.

Chiang Mai – Bangkok en train de nuit : Comme on vous l’a déjà dit le train de nuit est un excellent moyen d’effectuer des longs trajets en Thaïlande. Ils sont confortables (surtout les lits du bas) et permettent de voyager pour un coût vraiment raisonnable. Pensez à réserver en avance ce trajet très demandé, notamment par les touristes. Comptez environ 750 bahts pour une couchette dans un wagon climatisé. Départ 17h ou 18h au choix pour une arrivée le lendemain vers 7h du matin.

Où dormir à Chiang Mai ?

Ce n’est pas une adresse tout petit budget mais si vous recherchez une grande chambre, une piscine, une terrasse sur toit avec transats et tout ça en centre ville historique pour un prix très correct, on vous conseille le S.K. House 2. Comptez 400-500 bahts la chambre avec ventilo. Le double avec la clim mais elle n’est pas du tout nécessaire. Attention, c’est la première fois qu’on a du mal à trouver un hébergement en Thaïlande donc si vous voulez du tout petit prix on vous conseille de réserver. On nous a dit du bien de la Jay Guesthouse, vraiment pas chère et située en plein centre aussi.

Où manger à Chiang Mai ?

C’est même pour nous l’attraction principale de Chiang Mai, absolument à ne pas manquer si vous voulez vivre une soirée exceptionnelle entourés uniquement de centaines de locaux. Pour ça prenez votre scooter ou un taxi et direction le Sukontha Buffet situé à 5 minutes du centre, un immense restaurant avec barbecue personnel et ingrédients frais à volonté. On vous guidera à une table dès votre arrivée puis les employés vous apporteront un barbecue et ensuite à vous de jouer ! Buffet à volonté pour 210 bahts par personne.

Que visiter à Chiang Mai ?

On vous passe la liste de tous les temples du centre ville, n’hésitez pas à y entrer lors de vos déambulations, vous en découvrirez de très beaux. On cite tout de même le Wat Phra Singh qui mérite le détour mais ne payez pas l’entrée, c’est l’extérieur qui vaut le coup.

Pour les alentours louez un scooter (200-250 bahts la journée) et vérifiez bien la puissance avant de partir, vous allez devoir faire plusieurs kilomètres de montée. Prenez la direction du Doi Suthep pour la visite de l’incontournable temple (entrée 30 bahts). On ne l’a pas trouvé exceptionnel mais la vue est sympa. C’est surtout l’occasion de continuer la montée en direction du village Hmong et de son jardin (environ 15 minutes après le temple). En descendant arrêtez-vous à l’une des cascades du parc national pour vous reposer et vous rafraichir. On s’est arrêté à la Mon Tha Than, pas grandiose et un peu chère (100 bahts par personne et 20 pour le scooter) mais agréable quand même. D’autres cascades sont gratuites, un peu plus bas, et certainement tout aussi agréables.

Chiang Mai est aussi une bonne occasion d’assister à un match de boxe thaïe car ils ont lieu presque chaque soir et pour un prix beaucoup plus bas qu’à Bangkok. On est allé au Thapae Stadium pour 400 bahts par personne, rendez vous directement à l’entrée à partir de 20h pour acheter votre billet. Les matchs commencent à 21h et se terminent à minuit. Ambiance un peu trop touristique mais ça permet de voir quelques matchs sans se ruiner. Pour être au courant des événements il suffit de regarder les très nombreuses affiches dans toutes les rues.

Si vous avez plus de temps que nous, Chiang Mai est surtout un bon point de départ pour faire une boucle avec Pai et Mae Hong Son afin de découvrir le nord thaïlandais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *