Ayutthaya et Sukhothaï : les anciennes capitales royales

Share

Ayutthaya fut la capitale du royaume de Siam pendant 4 siècles. En 1767 elle fut envahie par les Birmans et la royauté se déplaça à Bangkok.

Nous prenons des vélos et partons parcourir les ruines de cette ancienne ville royale. Bonne nouvelle : en l’honneur de la mort du roi, tous les sites sont gratuits jusqu’au 31 janvier.

ayutthaya-visite-des-ruines-a-velo

Nous sommes surpris de voir que les ruines sont encore bien conservées et que l’on peut facilement imaginer les anciens bâtiments.

ayutthaya-ruines

On se balade entre les bouddhas qui, malgré les marques du temps, n’ont pas perdu de leur superbe…

Et ce qu’il reste des Phrangs et Stupas … Le retour dans le temps est incroyable.

PETITES PAUSES A LOPBURI ET PHITSANULOK

Le lendemain nous partons en direction de Sukhothaï. En chemin nous nous arrêtons 2 heures à Lopburi. Ici les mascottes se sont les singes qui se promènent en toute impunité dans les rues de la ville mais aussi sur les voitures et les nombreux fils électriques. Ils sont absolument partout !

Les habitants leurs vouent un vrai culte, ceux-ci leur amènent plein de nourritures, comme des offrandes. Les singes sont plus que bien nourris. Les temples sont d’ailleurs devenus leur principal terrain de jeu.


Ce que la photo ne dit pas, c’est qu’ensuite le singe s’est mis à chercher des poux à Nicolas et a essayé de lui mordre le crâne, une vraie attaque !

A Lopburi aussi les musées sont gratuits, on en a visité un vite fait, rien d’exceptionnel. On se souviendra juste du policier à l’entrée qui, avec un grand sourire, nous a demandé de prendre une photo avec lui, puis avec son collègue.

Direction la gare, où le très gentil monsieur du guichet a essayé de nous arnaquer sans aucune honte. Il nous a tout d’abord proposé le trajet pour 900 baths, devant notre refus il est descendu à 500 baths pour une 2ème classe puis devant un nouveau refus nous a annoncé le prix de la 3ème classe : 98 baths. On le répète, faites attention si vous voyagez en Thaïlande, même les officiels ne sont pas contre arrondir leurs fins de mois…

La 3ème classe se montre un peu sommaire, bancs en bois, fenêtres grandes ouvertes, mais de toute façon il n’y a pas le choix car la supposée 2ème classe n’existe pas dans ce train.

La bonne humeur règne dans notre wagon entre les enfants qui jouent et le passage des nombreux vendeurs ambulants dont les plats éveillent nos papilles. Pendant nos 5 heures de trajet nous avons tout loisir d’admirer les magnifiques paysages que nous offre la campagne thaïlandaise.

paysage-de-train

On arrive en soirée à Phitsanulok, trop tard pour reprendre un bus jusqu’à Sukhothaï, nous passerons la nuit ici. Mais d’abord allons savourer un bon repas sur les rives du fleuve.

SUKHOTHAI

Nous arrivons enfin à Sukhothaï en milieu de matinée. On se fait plaisir en louant un petit bungalow avec son propre bassin à carpes (elles sont sacrées dans toute la Thaïlande) et en passant le reste de la journée à la piscine.

sukhothai-piscine

Le 2ème jour nous allons visiter les ruines de l’ancienne capitale, qui abrita la monarchie au 13ème siècle, avant de s’éteindre au profit d’Ayutthaya. Bien que plus ancienne, les ruines ont été très bien protégées et nous plongent à nouveau dans un tout autre monde.

On rencontre aussi de beaux bouddhas, dont le plus impressionnant mesure 14 mètres. On devine à ses ongles qu’avant il devait être complètement recouvert d’or.

sukhothai-bouddha-de-14-metres

Une fois de plus on apprécie le saut dans le temps. A noter qu’ici aussi la visite est gratuite en l’honneur de la mort du roi.

Demain nous partons en direction du nord pour Chiang Rai et le triangle d’or, 8h de bus en perspective !

Pour plus de photos on vous laisse jeter un coup d’œil.


Pratique

Période : du 24 au 29 octobre 2016

Taux de change lors de notre séjour : 1 euro = 39 bahts

Les trajets

Kanchanaburi – Ayutthaya en bus : Les hôtels et agences proposent un trajet en minivan à 350 ou 400 bahts par personne selon la saison. Le trajet dure 2h30 et est direct mais il est possible de payer beaucoup moins cher en prenant deux bus locaux, et c’est bien sûr ce que nous avons choisi. Du terminal de Kanchanaburi prenez un premier bus jusqu’à Suphan Buri puis un second jusqu’à Ayutthaya. Les bus sont réguliers et il faut compter environ 4h pour le trajet total mais seulement une centaine de bahts par personne.

Ayutthaya – Lopburi – Sukhothaï en train et bus : On vous conseille, à la fois pour l’ambiance mais aussi pour le tarif vraiment bas, de prendre le train pour remonter vers le nord. Profitez du trajet pour faire une petite pause de deux heures chez les singes à Lopburi. Le trajet en train Ayutthaya – Lopburi dure 1h15 pour 20 bahts. Puis prenez un second train de Lopburi à Phitsanulok, 5h de trajet en troisième classe pour seulement 49 bahts par personne. Si vous arrivez avant 18h vous pourrez continuer votre parcours vers Sukhothaï en bus, autrement passez une nuit sur place dans un hôtel proche de la gare et profitez des night markets. Pour terminer, un bus vous mènera du terminal de Phitsanulok (en dehors du centre) à Sukhothaï en environ 1h30.

AYUTTHAYA

Où dormir à Ayutthaya ?

La Toto House située Naresuan Soi 2 propose des chambres doubles avec salle de bain privée et petit balcon pour 350 bahts. Vraiment pas mal et idéalement située pour partir à la visite des sites. Autrement vous trouverez plusieurs autres auberges dans cette même rue.

Que visiter à Ayutthaya ?

Les sites archéologiques sont très nombreux mais certains sont vraiment inévitables. Le Wat Phra Sri Sanphet (50 bahts), le Wat Mahathat avec la tête de Bouddha dans un banian (50 bahts) et le Wat Ratchaburana (50 bahts) sont situés sur l’île d’Ayutthaya. Et enfin le Wat Chai Watthanaram (50 bahts) situé un peu en dehors mais facilement accessible en vélo. On vous conseille la visite en vélo (40 bahts la journée) ou scooter car les distances sont assez longues et le soleil tape. Si jamais vous y passez avant le 31 janvier 2017, les sites seront encore gratuits en l’honneur du roi défunt.

LOPBURI

Le seul intérêt est de voir les singes se promener en pleine ville mais ça vaut vraiment la peine de s’y arrêter deux heures pour voir ça. En sortant de la gare longez les rails vers la droite et vous tomberez nez à nez avec des centaines de singes après deux minutes de marche.

PHITSANULOK

Où dormir à Phitsanulok ?

Vous n’y passerez certainement qu’une nuit donc on vous conseille l’Asia hotel situé à 2 minutes à pied de la gare. Grande chambre double avec salle de bain et ventilateur pour seulement 250 bahts. Matelas un peu dur mais on n’est pas des chochottes !

Où manger à Phitsanulok ?

Juste à côté de l’hôtel un beau night market plein de couleurs et de bonnes odeurs. Vous pourrez aussi dîner au bord de l’eau au night bazar. Les touristes ne sont pas nombreux donc on vous réservera certainement un accueil très chaleureux.

SUKHOTHAI

Où dormir à Sukhothaï ?

On s’est offert un peu plus de confort avec un super bungalow à la Banthaï Guesthouse de New Sukhothaï. Les bungalows avec climatisation, ventilo, salle de bain et excellents matelas sont répartis dans un petit jardin très agréable avec bassins de carpes. On a adoré le cadre reposant, l’accueil et la grande propreté de l’ensemble. La nuit revient à 500 bahts en bungalow et 350 en chambre classique sans salle de bain.

Où manger à New Sukhothaï ?

Le Poo restaurant : Situé sur l’avenue principale à 2 minutes à pied de la Banthaï Guesthouse sert des plats internationaux mais aussi tous les grands classiques thaïs, délicieux et pas chers (à partir de 50 bahts). Le patron est belge donc quelques bonnes bières si vous êtes en manque.

Pizza House by Somprasong : Le restaurant idéal pour déguster une bonne pizza au feu de bois. Ingrédients frais, pâte fine et croustillante. A partir de 180 baths la pizza.

Que faire à Sukhothaï ?

Les sites archéologiques : Une navette fait l’aller retour toutes les 30 minutes entre New Sukhothaï et Old Sukhothaï située à 14 kilomètres pour 30 bahts par personne. Elle vous déposera à l’entrée du site principal. Le billet coûte 100 bahts (gratuit jusqu’au 31 janvier 2017 en l’honneur du roi défunt) et permet de visiter les principaux ensembles de l’ancienne capitale. La visite se fait sans problème à pied. Vous pourrez ensuite continuer vers les temples en dehors de l’enceinte de la ville et notamment le Wat Sri Chum qui abrite un immense Bouddha de 14m, impressionnant. Il vous faudra acheter un nouveau billet à 100 bahts pour ces autres temples et on vous conseille de vous y rendre en vélo (30 bahts) car les distances sont un peu longues.

Farniente à la piscine : Belle et assez grande piscine pour se rafraichir à la Baan Georges, un hôtel situé dans New Sukhothaï. Entrée à 50 bahts par personne.

2 commentaires

  1. J’ai pris une bonne crise de fou rire en regardant vos videos avec les 🐒
    Très belle photo la petite cabane bleue sur pilotis au milieu des marais.
    Bisous💚

    • Incroyable la quantité de singes, ils ont véritablement pris possession d’une partie de la ville et les habitants les nourrissent et chouchoutent certainement pour éviter une rebellion! La photo a été prise à bord du train, le trajet vers le nord vaut vraiment la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *