Angkor : voyage au royaume des Khmers

Share

De Sihanoukville il nous faut une journée en bus pour rejoindre Siem Reap. C’est la ville la plus proche des célèbres, mythiques, fabuleux temples d’Angkor. Le trajet est long, mais au cas où vous en douteriez, ça en vaut vraiment la peine.

Le premier jour nous partons un peu en dehors des sentiers battus pour découvrir les restes du temple Kbal Spean traversés par une rivière. C’est aussi l’occasion de se familiariser avec la jungle environnante.

Puis direction notre premier temple surnommé la citadelle des femmes. La légende raconte que seules des femmes auraient pu graver si délicatement et finement les pierres. Il est en plus unique en son genre car fait de grès rose.

angkor-la-citadelle-des-femmes-vue-exterieure


Petit topo historique

Les temples d’Angkor ont été érigés entre le 9ème et le 14ème siècle. Angkor était alors la capitale du royaume khmer (d’ailleurs Angkor signifie littéralement capitale). À son apogée plus de 750 000 personnes y vivaient.

Jusqu’au 12ème siècle le pays était hindouiste, les temples les plus anciens sont donc dédiés aux 3 principaux dieux de cette religion : Vishnou (le dieu protecteur aux multiples visages), Shiva (le dieu destructeur au 3ème œil) et Brahma (le dieu créateur aux nombreux bras). Les gravures de cette époque représentent des scènes de la mythologie hindouiste. Puis avec l’arrivée du bouddhisme les sculptures de Bouddha se sont superposées ou ont remplacé celles des autres divinités.

Les Khmers ont délaissé Angkor au profit de Phnom Penh pour deux raisons principales : la trop grande proximité de la capitale avec la belliqueuse Thaïlande et la volonté d’installer la première ville du pays sur les bords du Mékong, l’artère de vie de l’Asie du sud-est.

Aujourd’hui, c’est un miracle que les temples aient aussi bien survécu au temps et surtout aux Khmers rouges (1975 – 1979) car ceux-ci ont détruit toute trace de religion dans le reste du pays, mais ça c’est une autre histoire (à voir dans l’article sur Phnom Penh).


Le lendemain, à bord de notre tuk tuk conduit par John John, nous commençons la visite des temples principaux d’Angkor. Notre équipe compte un membre de plus, Marine qui nous a rejoint depuis Shangaï.

Le Banteay Kdei : Monastère bouddhique de la fin du 12ème siècle.

On admire le temple de l’extérieur, au début c’est un peu impressionnant, on ne sait pas par quel côté entrer, on se demande si les pierres sont vraiment bien fixées… Puis c’est un plaisir de s’y balader. On se sent guidé par les sculptures des danseuses qui semblent nous indiquer la direction à suivre.

angkor-banteay-kdei-vue-exterieure

Le Pre Rup : Ancien temple funéraire datant du milieu du 10ème siècle et dédié à Shiva.

Sa forme pyramidale nous impressionne, on se sent tout petit. Nous montons ou plutôt escaladons ses escaliers, c’est très raide, mieux vaut ne pas regarder en arrière. Du haut nous avons une vue d’ensemble sur l’édifice.

angkor-pre-rup-temple-pyramide

Le Mébon oriental : La fondation du temple date de 952. Au 10ème siècle il était entouré d’une ville.

Pas aussi grand que le Banteay Kdei, moins impressionnant que le Pre Rup, ce n’est pas notre temple préféré. Mais c’est que nous devenons exigeants car il n’en reste pas moins magnifique.

angkor-le-mebon-oriental

Le Ta Som : Dédié à la mémoire des ancêtres des rois, construit au 12ème siècle.

Ce petit temple ne paye pas de mine de l’extérieur mais à mieux y regarder on apprécie son côté « sauvage ». Ici la nature a repris ses droits, les banians se sont complètement appropriés les lieux.

Le Preah Khan : Plus qu’un simple temple bouddhique, c’était une ville de 100 000 habitants.

Le temple s’étend sur plusieurs centaines de mètres, une fois passé l’une des portes d’entrée il est difficile de ne pas se perdre dans ce dédale de couloirs. Ici aussi les arbres ont commencé à recouvrir les murs, l’ambiance n’en est que plus mystérieuse…

angkor-preah-khan-vue-exterieure

Retour à Siem Reap et au 21ème siècle ! Le soir nous sortons dans les rues agitées de la ville qui se prépare au passage à 2017. Les filles en profitent pour faire leurs achats de souvenirs au night market. Ici tout se négocie, faites une division par 3 voire 4 et vous obtiendrez le bon prix !

Pour notre dernier jour à Angkor nous sommes bien matinaux, direction le lever de soleil sur Angkor Wat. Bon on ne gagne pas à tous les coups, pas de jolies couleurs roses orangées, seulement des nuages.

L’Angkor Wat : Construit au cours du 12ème siècle, il est totalement dédié à Vishnou.

C’est le plus connu de tous les temples d’Angkor. Il ne vous dit rien ? Vraiment ? C’est pourtant lui que l’on voit sur le drapeau du Cambodge, sur toutes les cartes postale, sur tous les tableaux et même lui qui a servi de décor dans le film Apocalypse Now. Encore aujourd’hui c’est le plus grand monument d’Asie du sud-est.

angkor-angkor-wat-vue-de-lexterieure

Du haut de sa tour principale nous nous rendons mieux compte de la grandeur du temple. On essaye de se replonger des siècles en arrière pour s’imaginer la vie de l’époque. Notre imagination nous joue des tours, on croit apercevoir des danseuses traverser les ruines.

angkor-angkor-wat-vue-de-linterieur

Le Bayon : Finalisé au 13ème siècle, à l’origine on y trouvait 216 têtes de bouddhas.

On reste bouche bée quand on arrive devant cet immense temple. Du haut des 37 tours encore debout des dizaines de têtes de bouddhas nous observent, on se sent un peu épié de tous les côtés, impossible de se cacher, il y en a toujours un qui garde un œil sur vous.

angkor-le-bayon-vue-de-lexterieur

angkor-le-bayon-nous-et-les-tetes-de-bouddhas

Le Baphuon : Temple du 11ème siècle, il est dédié au culte du « lingam » ou si vous préférez sexe de Shiva.

Temple très imposant vu de devant mais la vraie surprise se trouve derrière… Au premier coup d’œil on ne le voit pas forcément puis en regardant de plus près on se rend bien compte que c’est la tête d’un énorme bouddha couché qui se distingue dans les pierres.

Le Ta Phrom : Datant du 12ème siècle, il a connu un regain de popularité grâce au jeu Tomb Raider.

A l’époque un des plus beaux temples d’Angkor, tout n’y était que faste et luxe, on y mangeait dans des assiettes en or et on y dormait dans des draps de soie. Remis au goût du jour grâce au jeu puis au film Tomb Raider, ce temple mérite sa popularité. C’est sûrement notre temple préféré, venez-vous balader avec nous dans ce lieu, royaume des arbres…

angkor-ta-phrom-arbre

Fin de notre voyage dans le temps, on remet nos montres en route et direction Phnom Penh pour le passage à 2017 !

Pour plus de photos on vous laisse jeter un coup d’œil.


Pratique

Période : du 27 au 30 décembre 2016

Taux de change lors de notre séjour : 1 euro = 4000 riels

Où dormir à Siem Reap ?

Champey Villa : Une très bonne adresse pour profiter de la vie de Siem Reap et visiter les temples d’Angkor. L’hôtel est situé à 15 minutes à pied de Pub Street, le quartier animé, ou 2-3 minutes en tuk-tuk (1 ou 2 dollars selon vos talents de négociateurs). Les chambres sont grandes, très propres, avec salle de bain et eau chaude pour seulement 15 dollars. Belle piscine pour se détendre après une journée de visite. Bon petit déjeuner copieux inclus dans le prix. On a vraiment apprécié notre séjour dans cet hôtel.

Où manger et boire un verre à Siem Reap ?

Pub street et le night market : C’est le quartier central et animé de Siem Reap. Vous y trouverez les gros restaurants touristiques, les pubs et bars mais aussi des petits restos plus traditionnels et quelques stands sur les marchés pour les plus petits budgets. C’est vraiment très touristique mais sympa pour prendre un verre ou assouvir un besoin de gastronomie internationale.

Comment visiter Angkor en 3 jours ?

L’achat du billet : Vous aurez le choix entre un pass un jour à 20 dollars, un pass 3 jours à 40 dollars ou le pass 7 jours à 60 dollars. A notre avis le pass trois jours est vraiment idéal pour découvrir les circuits principaux et passer une journée un peu plus à l’écart du site principal.

Restaurants sur le site d’Angkor : Les échoppes et restaurants sont nombreux devant chaque temple mais les prix sont souvent démesurés pour le Cambodge. Dites à votre chauffeur que vous souhaitez manger pour 2-3 dollars et il se chargera de négocier les prix pour vous. Autrement demandez au restaurant de vous faire un prix et ils vous apporteront la carte magique avec des prix divisés par deux ou trois.

Moyen de transport pour visiter Angkor : Vous ne pourrez pas vous déplacer en scooter sur le site principal. A vous de choisir entre le vélo ou le tuk-tuk. La première option est vraiment faisable mais la distance pour rejoindre le site est assez longue et le trajet peut s’avérer dangereux surtout si vous partez ou revenez de nuit. Si vous êtes intéressés, les prix proposés par notre hôtel variaient entre 4 et 10 dollars la journée selon les vélos (électriques ou non, neufs ou anciens). On a opté pour l’option tuk-tuk qui permet de passer moins de temps sur la route et beaucoup plus dans les temples. On vous conseille d’ailleurs un chauffeur super sympa, qui parle anglais et vous donnera même quelques infos devant chaque site. Vous pouvez contacter John John directement par facebook : Siem Reap Tour Guide – John John

Organiser son circuit de visite à Angkor : On vous conseille de passer au moins deux journées sur le site principal d’Angkor et de consacrer la troisième journée à un site plus éloigné ou à la visite de plus petits temples. Le chauffeur de tuk-tuk vous proposera deux circuits, le petit circuit et le grand circuit, qui ont étaient créés par l’administration du site pour permettre de voir l’essentiel des temples en deux jours. A notre avis ça ne sert à rien d’essayer de les modifier, ils sont parfaits et se font largement en une journée chacun sans courir.

Le petit circuit

C’est LE circuit principal qui vous permettra d’admirer les temples les plus célèbres tels qu’Angkor Wat ou le Bayon. Votre chauffeur vous proposera un départ à 5h du matin pour admirer le lever de soleil avant de poursuivre la visite qui se terminera par le fameux temple de Tomb Raider. Pour cette journée le chauffeur vous demandera 15 dollars (prix pour le tuk-tuk et non par personne) et un supplément de 3 dollars pour le lever de soleil (John John fournit même l’eau pour ce prix).

Le grand circuit

Ce parcours d’une petite journée vous permet de visiter les temples les plus éloignés du site. Ils sont un peu moins connus mais vraiment immanquables. Le tuk-tuk vous demandera normalement 18 dollars la journée mais il baissera facilement à 15 dollars si vous le prenez pour plusieurs jours et surtout si vous ne passez pas par votre hôtel pour le réserver. Il y a beaucoup moins de monde que sur le petit circuit donc inutile de mettre en place une stratégie exceptionnelle pour éviter la foule.

La citadelle des femmes (Banteay Srei) et Kbal Spean (cascade)

Ces deux temples se situent respectivement à 1h et 1h30 de tuk-tuk de Siem Reap mais valent vraiment le détour, notamment la citadelle. Prévoyez une petite journée et 25 dollars pour le tuk-tuk (prix normal entre 30 et 33).

8 commentaires

  1. bonjour ,eh je suis en admiration devant ces temples ,c’est peut être ridicule de ma part ,mais j’aime bien ces racines s’enroulant autour des piliers et escaladant les murs.cela est dommageable pour la pérennité des lieux .mais j’aime .petite question je vois solene et sarrah déguster un cocktail ,la boisson prise par solene ,est ce bien une boisson locale ? je vois une photo de nicolas jouant à tarzan ,attention à la force de fréquenter les singes ,il ne faut qu il se prenne pour un de ces primates , c’était mon conseil du jour .j’ embrasse tous les personnes de votre groupe ,bisous

    • En effet les plus beaux temples sont ceux où la nature a repris ses droits malheureusement ce n’est pas optimal pour la conservation. Mon verre ne contient du rhum local, à comprendre du rhum pas de gamme, quant à Sarah elle déguste un cocktail de fruits. Nicolas va bien prendre en compte ton conseil du jour 😉 Gros bisous

  2. Ah, on voit que l’entraînement “Tarzan” de Nicolas en Alaska a porté ses fruits ! Fini les tongs quand on se balance au bout de la liane 🙂

    Gros bizh

  3. Vous ne nous simplifiez pas la vie entre une somptueuse Birmanie et les merveilles d’Angkor on ne sait plus que choisir pour un prochain voyage..à moins qu’on parte un an…ça c’est une excellente idée!
    Bises.

  4. Formidable, on établit le campement autour de la piscine de la villa Champey et John John nous fait découvrir ces merveilles. Payez vous en $ ou en riels? Bises en attendant les bons plans de la baie Ha long.

    • Solène et Nicolas

      Champey villa et John John, le top pour passer un super séjour. Pour payer au Cambodge : au distributeur tu retires en dollars US (on a eu le choix avec des riels une seule fois). Tu peux payer de partout en dollars, même les petits stands de rue et ils te rendront la monnaie en dollars ou en riels (au taux 1 dollar = 4000 riels) et partois un mix des deux. Tu vas vite te retrouver avec les deux monnaies entre les mains. Aucun différence de tarif entre les deux monnaies donc tu payes avec ce que tu as, peu importe. Vous partez quand ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *